Frank Black

The Black Session

The Black Session

 Label :     4AD 
 Sortie :    mercredi 02 novembre 1994 
 Format :  Live / CD   

Le 10 juin 1994, Frank Black se trouve à Radio France et enregistre une Black Session pour Bernard Lenoir, qui a toujours avoué être fan du gros monsieur. Il y enregistre ce soir-là 18 titres, 18 de ces meilleurs titres composés en solo.
Ainsi, le concert commence tranquillement par "Two Spaces" et "(I Want to Live on an) Abstract Plain)". Ensuite, les choses se précisent et s'accélèrent. Black attaque "Headache" et le concert s'enflamme dès lors un peu plus. Avec des titres comme "Superabound", "Czar", "Freedom Rock" ou "Los Angeles" (tous excellement bien joués), Frank Black nous montre l'étendue de son talent et de sa prestance sur scène.
Mais le véritable intérêt de ce concert réside en la présence de deux morceaux. En effet, "The Jacques Tati" (Black a une grande admiration pour le cinéaste français) et "Handyman" (reprise de Otis Blackwell), qui figurent à l'origine sur un EP enregistré avec Teenage Fan Club, sont ici joués majestueusement; alors qu'il s'agit de deux titres que Frank Black n'interprète que rarement sur scène. Enfin, à noter également la présence de "Men In Black", qui figure dans sa première version sur le maxi de "Headache", et qui est également offert au public parisien (ce morceau sera présent deux ans plus tard sur le décevant "The Cult of Ray").
Il s'agit donc d'un concert plus qu'honorable, cependant la prise de son est particulière. En effet, le son est bon mais apparaît comme "écrasé", en ce sens qu'il n'a pas de relief. On ne ressent pas exactement toutes les vibrations,les excitations ou les sensations procurées par le concert, contrairement à un album live présentant un excellent son. Heureusement le concert reste ce qu'il est: c'est-à-dire vraiment bon.

PS: Cet album a été réédité pour le marché anglais sous le nom "The Black Sessions Live in Paris plus The Kitchen Tapes"; les "Kitchen Tapes" étant trois titres joués acoustiques par Frank Black dans sa cuisine et accompagné sur deux morceaux par Joey Santiago. On retrouve donc "(I Want to live on an) Abstract Plain), le très rare "Jumping Beans" et le magnifique "Modern Age" qui figurera sur l'album "Devil's Workshop", sorti en 2002.


Bon   15/20
par X_Jpbowersock


 Moyenne 15.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 20 mars 2005 à 13 h 18

Une Black Session de Lenoir est toujours un évènement, avec ses bonnes ou mauvaises surprises. Celle de Frank Black est pour moi l'une des meilleures.

Ce live de 18 morceaux reprend la plupart des titres des albums "Teenage Of The Year" et "Frank Black".
Avec une énergie folle, Frank Black interprète merveilleusement des titres comme "Superabound", "Two Spaces" "Men In Black", "Freedom Rock" et"Los Angeles".
Il y a quelques curiosités : sa chanson hommage à "Jacques Tati", et une reprise "Handyman". Je trouve quelques morceaux moins bien réussis, tels "Big Red" et "pong".

On ne retiendra pas cet album pour ses performances techniques (un live de qualité moyenne), mais pour les interprétations toujours géniales de Frank Black ... Son accent bien américain qui ressort par moment, me fait littéralement craquer (sur "Los Angeles" notamment).
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
393 invités et 1 membre :
RPollard
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?