Frank Black

Paris [Bataclan] - samedi 29 novembre 2003

Frank Black
Intemporel...
Franky ne mérite pas forcément 20/20, mais intemporel, pas de problème, il est toujours le teenager of the year. Dans un bataclan rempli par un public de tout âge, rançon d'une carrière qui commence à dater, Frank à fait parler la poudre. Sobre, avec une expression minimaliste comme toujours, il nous a fait une revue complète de tous les titres qui déchirent avec une précision au couteau: C'est grand.

Autre surprise, deuxième partie quasi entièrement dédiée au Pixies. Sur une reprise zarb de nimrod son, il part ensuite sur monkey goes to heaven, caribou et where's my mind. Avec le public pour remplacer kim deal, il fait durer l'intro pour faire monter les wouh hou stridant. J'étais à 30 cm au dessus du sol à ce moment là. Et le public comme s'il n'était là que pour ça, commence à se bouger les fesses.

La première partie fut en effet statique, autant de la part du groupe (habituel) que du public, chose assez frustrante sur les morceaux qui arrachent. Seule l'extrème bord de la fosse s'en donnait à coeur joie. Sur les reprises, reveil général.

Mais, Frank n'aime pas les publics agités, ici il a kiffé, il a pu aligner ses morceaux au millimètre, et les deux putains d'ovations ( a tiens, finalement, il y a un public...) l'on fait revenir pour pousser en pousser une dernière a capela.

Pour moi, un sommet. Sa musique reste au poil, il reste au poil.


Intemporel ! ! !   20/20
par Spasme


 Moyenne 16.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 avril 2004 à 22 h 06

Y'a pas de doute, j'aime beaucoup Frank Black que je voyais pour la première fois, mais j'avoue être allée voir le chanteur des Pixies, plus que sa bande de Catholics.
Le concert était franchement bien, l'ambiance était bonne, la première partie sympa; l'arrivée de Frank Black a soulevé des élans d'enthousiasme presque passionnels... et il a été à la hauteur !
Il reste assez statique, concentré et c'est plutôt le guitariste qui joue le rôle du phénomène, avec sa chemise brodée :)
Une chose est sure, je guettais les reprises des Pixies (comme pas mal de gens) et j'ai été ravie qu'ils en jouent plus que quelques-unes. "Where Is My Mind ?" en rappel (un rêve qui se réalise), en attendant qu'il se reréalise :D
C'est vrai que l'a capella avec le public (oh yeah) était super sympa.
Très bon   16/20



Posté le 19 juillet 2004 à 19 h 13

Le public, n'était pas, à mon avis, de tous âges, mais bien composé de trentenaires qui venaient voir l'ancien leader des Pixies. Même si la reprise de Tom Waits, "Black Rider", qu'on trouve sur l'album Black Letter Days a été balancée avec panache, et que les morceaux des Pixies ont soulevé l'enthousiasme général, le concert manquait de liant. Le rythme n'y était pas, la tension retombait régulièrement (l'attention du public aussi). Sûrement dû à une carrière finalement longue, et des compositions qui ont évolué dans le temps, et à des albums qu'on a achetés par fidélité et qui ont fait deux ou trois passages sur la platine avant d'aller rejoindre le purgatoire des CD inutiles, et donc des chansons oubliées.
Le retour pour un a capella (inattendu de la part d'un spécialiste du larsen) était par contre une superbe surprise.
Sympa   14/20





Recherche avancée
En ligne
174 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :