Pulp

Pulpintro - The Gift Recordings

Pulpintro - The Gift Recordings

 Label :     Island 
 Sortie :    jeudi 07 octobre 1993 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle  K7 Audio   

Les titres perdus dans les singles chez Pulp c'est au moins aussi important que les albums. Deux compilations les réunissant deviennent indispensables: Masters Of The Universe pour la période sombre de Freaks et donc Intro pour la période couvrant grosso merdo Separations et la genèse de His'n'hers (qui sortira plus tard).

C'est surtout ce qu'on peut voir maintenant comme les premiers pas de la formule qui allait faire le succès de Different Class. Une démonstration magistrale de pop plus classique que les albums précédents mais à l'efficacité tout simplement ahurissante.
"Razzmatazz" en est la preuve la plus éclatante. Encore plus efficace et plus dansant qu'un "Common People" ou que "Disco2000". S'il ne fallait en retenir qu'un se serait celui-là. L'expérimental et les délires vocaux laissent place à un auteur au sommet de son art qui va devenir le héros de classe populaire, celui qui va venger et faire danser les "Common People" à grand coup de textes cyniques sur fond de mélodies géniales.
Une compilation en forme d'orgie de chansons exceptionnelles: pop spatiale, longues ballades en forme d'errance. Des chansons méconnues absolument indispensables à redécouvrir d'urgence "Babies" et "O.U(gone, Gone)" ou "Inside Susan" une histoire contée sur 3 chansons qui synthétise Pulp en à peine plus de 5 minutes: folie et génie.
Les dernières hésitations avant la formule magique du succès.

Croyez-moi une compil comme ça à ce prix-là c'est cadeau. A force de crier au génie j'ai du en lasser certains. Et ben dommage pour eux ils ne savent pas ce qu'il vont rater. Car ça mérite bien la note que je lui mets.


Intemporel ! ! !   20/20
par Mozz


 Moyenne 19.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 février 2011 à 15 h 31

Qui aurait cru que des singles mélangés puissent être... encore meilleurs que les déjà divines perles pop qui firent le succès du quintette de Sheffield à partir de His 'n Hers. Et pourtant. L'ensemble est absolument parfait et souvent plus audacieux que sur les 2 pièces suivantes majeures. La pop atmosphérique de "O.U." comme le superbe "Inside Susan", le sulfureux "Sheffield Sex City" (pas que de la sidérurgie donc) et surtout le dandy et intemporel "59 Lyndhurst Grove" (bon dieu ce morceau est d'une classe!!)... Vous l'aurez compris, il est donc indispensable de posséder cette rareté qui montre la bande de Jarvis Cocker déjà à son sommet avant d'atteindre les sommets. Exceptionnel !
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
53 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?