Nick Cave And The Bad Seeds

Let Love In

Let Love In

 Label :     Mute 
 Sortie :    lundi 18 avril 1994 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Voilà encore un album de Nick Cave et de ses 'mauvaises graines'! Et un de ses meilleurs albums qui plus est. Let Love In, sortie en 1994, est le successeur de Henry's Dream et de l'unique concert enregistré en CD du groupe Live Seeds. En ouverture, on découvre "Do You Love Me ?" qui est difficile de ne pas aimer. On retrouve cette impression d'oppression et d'étouffement qui accompagne la quasi totalité des albums de Nick Cave.
Par la suite vient la ballade "Nobody's Baby Know" qui est l'un des morceaux les plus calmes et apaisants de l'album. "Loverman" prend la suite et est indéniablement la plus grande chanson du groupe (repris par le compositeur de Depeche Mode, Martin Gore dans son opus solo ainsi que par le groupe Metallica). Cette chanson présente tous les symptômes de la démence amoureuse dans le style Nick Cave.
Aucun temps mort n'est accordé alors avec "Jangling Jack", la piste la plus rapide de l'album. Arrive "Red Right Hand", désormais un classique en concert, chanson oppressante, hantée et reste dans le ton de l'album. La chanson lui succédant, let love in, est une autre ballade assez intéressante et qui repose un peu. L'énergie revient avec "Thirsty Dog" et un rythme plus rapide mais qui n'est pas essentielle. La dépression et l'étouffement revient avec "Ain't Gonna Rain Anymore" qui n'en est pas moins une réussite.
Une nouvelle ballade apparaît avec "Lay Me Low" puis la fermeture de l'album sur "Do You Love Me ? (Part 2)".
Pour conclure Let Love In est un bel album avec une alternance de moments sombres et calmes dont seul Cave a le secret.


Excellent !   18/20
par Stagger lee


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 12 juillet 2008 à 01 h 01

Avec un certain recul et à l'écoute régulière des albums de grand Nick, je crois que pour moi l'album qui restera comme le meilleur, c'est bien Let Love In.
Depuis sa découverte, je ne me lasse pas... On passe tout le registre de l'artiste avec une orchestration racée, unique, peut être étouffante mais si juste.
Cet album est une mine de singles potentiels (enfin suivant mes critères), de ballades vénéneuses, de mélodies imparables, de coups de sang bien placés.
Nick Cave s'est largement appuyé sur les pointures que sont Blixa Bargeld et Mick Harvey pour donner un son qui n'appartient qu'aux Bad Seeds.
"Do You Love Me ?" place la barre très très haut avec une section rythmique bien huilée, une guitare acérée, orgue portant la voix et le jeu de piano vers des sommets sur lesquels Nick parachève l'œuvre avec sa voix profonde, accompagné de chœurs puissants. Je suis toujours épaté par l'intensité de ce morceau... Oui Nick on t'aime !! Le second morceau, "Nobody's Baby Now" est une ballade fantastique, dans lequel il semble que Nick tombe dans une béatitude quasi religieuse... "Loverman" est nettement plus menaçant avec ses ruptures de rythmes et les hurlements de Nick, accompagnés de décharges électriques de guitares survoltées... Ce morceau est assez synthétique de l'œuvre de l'artiste, alternant folie et apaisement.
"Jangling Jack" est poisseux et largement dans la continuité du ton de cet album, assez urgent et inclassable. "Red Right Hand" serait à rapprocher du second morceau de l'album, influencé par un blues qui aurait superbement bien vieilli. L'orgue couplé intimement à la guitare y est certainement pour quelque chose.
"I Let Love In" est ma chanson préférée, une de plus aériennes et une des plus abouties. Tous les membres du groupe se compactent autour de Nick pour donner une puissance incroyable... "Thirsty Dog" repart sur les chapeaux de roue avec des guitares abrasives et une rythmique accélérée, une vraie cavalcade jouissive !
"Ain't Gonna Rain Anymore" joue au contraire l'apaisement (mais pas la joie de vivre), ainsi que "Lay Me Low" dans lequel, ironiquement, Nick parle de son propre enterrement...
Ce disque finit sur un "Do You Love Me ? Part 2" qui tend vers la musique symphonique.
Plus je l'écoute, et plus je me dis que cet album reflète bien la caractéristique de Nick Cave, artiste complet, mais surtout à deux facettes...
Qu'importe, il poursuit admirablement son chemin et assume toutes ses œuvres, qu'elles soient discographiques et autres.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
120 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?