Thee Silver Mount Zion

Poitiers [Confort Moderne] - samedi 27 mai 2006

Alors pour être honnête je suis encore sous le choc là.
Je ne m'etendrai pas sur Xiu Xiu, peut être pas aidés par le son un peu purée et qui n'avaient peut être pas fait de balances vu le temps de latence assez rare entre les morceaux, bref je decouvrais hier et ça m'a pas franchement convaincu.
En revanche A Silver Mount Zion Memorial And Tralala Band, c'est tout bonnement l'un des meilleurs concerts que j'ai vu de ma vie.
Efrim nous fait une drole d'arrivée sur scène se plaignant de la musique horrible des 15 dernières minutes (le temps du changement de plateau que les fans de Xiu Xiu ne s'insurgent pas) et demande à ce qu'on coupe ces lumières de gare, puis il demande à ce que chacun compte dans sa tête jusqu'à dix et pile quand j'en arrive à dix (est ce qu'on compte vraiment tous à la même vitesse) démarre les premières notes de
"God bless Our Dead Marines"
Génial, hallucinant, indescriptible.
Bizzarement, vu la teneur des propos qui ont debuté le concert, le groupe est super souriant et detendu, et quand ils chantent plus tard qu'il reste des coeurs purs, on sent que les leurs en font partie...
C'est le déluge, je saurai difficilement donner des details, complétement transporté...
Autre surprise: Efrim s'avèrre très drole quand il cause entre les morceaux.

Si je me souviens, le premier morceau en rappel etait Teddy roosevelt's guns "canada oh canada i never been your son" encore un morceau de maboule.

Il parait que ça a duré deux heures, d'un coté epuisant d'intensité mais d'un autre ça aurait pu durer 3 jours.
Bref un immense moment de musique, d'honneteté, de bonheur....
La musique comme ça diable, ça donne vraiment envie, mais bon faut le temps de s'en remettre.


Intemporel ! ! !   20/20
par To7


 Moyenne 20.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 31 mai 2006 à 21 h 58

Ca y est je me suis enfin remis du concert des canadiens de A Silver Mount Zion, je vais enfin pouvoir écrire ce que j'ai vécu.
Mais comment mettre des mots sur cette expérience, aucun ne pourrait être à la hauteur, aucun ne pourrait convenir...
Je les avais quittés après leur première date à la Cigale, déjà ému, et je les retrouve ce soir pour leur dernière date en France. Après avoir parcouru les salles françaises, belges et autres le prophète Efrim et ses apôtres n'ont pas perdu la foi malgré la fatigue, mais quelle foi ? La foi en une musique prophétique, porteuse d'espoir et belle tout simplement.
Ils nous ont livré ce soir toutes leurs tripes exploitant à fond toutes les richesses soniques de leur musique.
Comme à leur habitude maintenant ils nous entament pour commencer un "God Bless Our Dead Marines" hallucinant, avec une intro porté par des violons tourmentés, je ne m'étendrai pas sur ce morceau intense déjà chroniqué sur le concert précédent. Et la le deuxième morceau commence, j'hallucine complètement: Sophie et Jessica nous emmènent dans une ambiance des plus sombre, des violons plongent dans un abyme sans fin pour l'intro de "Take These Hands And Throw Them In River". La batterie rentre avec un rythme très pop et beaucoup plus intense que sur l'album, et on est ébloui par tant de beauté, peu a peu la musique retombe pour reprendre ensuite de plus belle avec le refrain repris en coeur !! Magnifique... je n'arrive pas a en dire plus... ce concert est tellement intense par rapport a Paris que je suis scotché... malgré une sono de qualité moindre, le son en ressort ravageur et noisy sur un "Ring Them Bells" mélancolique et époustouflant avec sur la fin une expérience larsénique hors du commun, rivalisant de peu avec Mogwai, les canadiens font tout péter jusqu'a un gros boom qui pourrait entre autre symboliser une bombe, le son est d'une noirceur apocalyptique... mais je ne peux pas en dire plus... malgré ça j'en ai dit pas mal...
Ce qui ressort de ce collectif c'est une gentillesse infinie et une simplicité, ces gars et filles ne se la pètent pas. Ils nous livrent une musique d'une tristesse infinie mais qui est d'une beauté absolue et qui nous fait sourire, cette musique en quelque sorte nous purifie. C'est pour cela que sorti du concert on reste dans un état de transe intense et on ne peut retenir sa joie.
Bon je crois que je vais m'arrêter la je commence à rabacher...

Ps: Je n'ai pas parlé de Xiu Xiu, que je découvrais ce soir tout comme To7, on m'en avait parlé comme étant un super groupe, j'ai cru avoir a faire a deux autodictates s'essayant sur un peu tout.. le chant est très beau parfois, mais un surplus d'énergie pas tres bien géré a tout gaché, la prestation d'Asmz m'a complétement fait oublier ces deux loufoques
Intemporel ! ! !   20/20





Recherche avancée
En ligne
277 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques