Yo La Tengo

Saint-Malo [Route Du Rock - Fort De Saint-Père] - vendredi 12 août 2005

 Yo La Tengo
Etonnament, Yo La Tengo est un groupe que je connais relativement peu, et, les ayant ratés lamentablement, la semaine précédente à Benicassim, je me fais donc une joie de découvrir le trio américain fort de plus de 20 ans de carrière sur la scène de Saint-Malo.
Malheureusement, je vais vite déchanter: le début du concert ne me convainc qu'à moitié. En effet, Yo La Tengo se contente de ne développer qu'un rock flirtant allègrement avec la pop, et ce de façon très (trop ?)gentillette. Certes, Yo La Tengo joue bien, c'est très beau il faut bien l'avouer, cela n'a rien de déshonorant, bien au contraire, mais cela ne répond pas à mes attentes, et je commence à décrocher passablement du set du trio.
Mais voilà, c'est bel et bien de Yo La Tengo qu'il s'agit, et le groupe réserve quelques belles surprises au public malouin qui vont bien vite me faire mentir. Exit les plans mielleux, et place à la noise ! Le combo va bel et bien se déchaîner et faire hurler les décibels. Rien ne laissait présager ce déferlement d'électricité, rien ! Et pourtant, Yo La Tengo nous entraîne progressivement vers un final déstruturé auquel rien ne semble pouvoir résister. La guitare hurle tandis que la basse gronde et que la batterie tonne, et cela ne semble jamais devoir en finir... sauvant ainsi le concert du trio d'un naufrage inattendu. Mais si, Yo La Tengo va pourtant bien laisser sa place, quittant une foule abasourdie par ce vacarme...

Bien entendu, pour Mercury Rev, il n'était pas chose aisée que de prendre place sur scène quelques minutes après le passage de Yo La Tengo, on s'en serait douter, "bizarrement"...


Bon   15/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
181 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches