Mogwai

Paris [Le Grand Rex] - lundi 23 octobre 2017

Auréolé d'un album qui divise, ce qui est souvent bon signe, Mogwai investit le Grand Rex. Etant jusque-là amateur à temps partiel du groupe, j'ai tout de même décidé de venir car conditions exceptionnelles (1er rang en Mezzanine) dans une des meilleures salles parisiennes.

Le concert démarre bien avec "Crossing The Road Material" et "I'm Jim Morrison, I'm Dead".
Arrivent ensuite ce qui gâchera une partie de ma soirée : les morceaux chantés. Enfin chantés est un bien grand mot, tant les voix monocordes, même trafiquées à différents effets, gâchent à mon goût les parties instrumentales.

Retour aux instrumentaux avec "Coolverine", et j'oublierai à nouveau les voix de "Hunted By A Freak" dès les premières notes de "Mogwai Fear Satan" pour une version moins longue que l'originale mais magnifique. Du reste, l'enchainement avec "Don't Believe The Fife", "Remurdered" et "Every Country's Sun" constituera la partie du concert que j'aurais préféré, étant moyennement client de "Auto Rock".

Niveau son, comme on peut s'en douter pour Mogwai, ça joue aussi fort que la législation le permet. Heureusement, l'acoustique du Grand Rex permet de profiter pleinement de la musique.

La première partie se termine avec "Old Poisons", peut-être le morceau le plus explosif du dernier album. A ce sujet, j'ai trouvé que la plupart des nouveaux passaient plutôt bien sur scène.

Le rappel fera place à 2 classiques du groupe, "2 Rights Make 1 Wrong" et un magnifique "We're No Here".

Pas de "Rano Pano" ou de "New Paths To Helicon", pourtant régulièrement jouées sur la tournée, pas de "Scotland's Shame" mais là, on pouvait s'y attendre. Peut-être que la présence de ces morceaux à la place de morceaux chantés aurait peu faire basculer le concert dans une autre dimension, mais l'Histoire a ses mystères.

Au final, je retiens un concert carré, pro, 90 minutes quasi montre en main, mais manquant de moments de bravoure. Quelques temps forts néanmoins sur "Mogwai Fear Satan", "Every Country's Sun" et " We're No Here". Assez pour passer une bonne soirée, mais insuffisant pour la rendre inoubliable.


Sympa   14/20
par Francislalanne


  SetList

Crossing the Road Material
I'm Jim Morrison, I'm Dead
Party in the Dark
Take Me Somewhere Nice
Coolverine
Hunted by a Freak
Mogwai Fear Satan
Don't Believe the Fife
Remurdered
Every Country's Sun
Auto Rock
Old Poisons
>>>>
2 Rights Make 1 Wrong
We're No Here


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
162 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?