Mogwai

Caen [Big Band Café] - vendredi 25 mars 2011

Quand j'ai vu que le groupe de Glasgow passait en province pour nous boucher les oreilles de décibels, je n'ai presque pas hésité à prendre mon billet. Je pensais qu'au bout de 15 ans d'activité ce serait le genre de groupe à ne faire des concerts que dans les grandes capitales, à ma grande satisfaction et à celle de leurs fans, il n'en est rien. Alors raison de plus d'utiliser ce prétexte pour aller squatter la famille et voir que la Normandie en vrai ce n'est pas que deux plages un méga cimetière à en faire pâlir les nécromanciens.

Du rituel, du cérémonial. Des références auxquelles on pourrait rapprocher le mouvement post rock mais pas Mogwai, groupe lui aussi en mouvement depuis ce bout de temps.

Le Big Band Café a le fâcheux défaut d'être en périphérie caennaise, moins attractif que Rennes sur ce point de vue. Je suis arrivé après la 1ère partie mais Mogwai s'est quand même payé le luxe d'un entracte de plus de 40mn. La salle affiche complet je serais donc relégué en fond de salle cela ne me gêne pas outre mesure. Pour les avoir déjà vu à la route du rock en 2006, je sais que le groupe reste très statique et ne propose aucun jeu de scène, cela fera une distraction en moins. On remarque que les cheveux des Ecossais sont autant clairsemés que ceux de leur public et de leurs fans, ils vieillissent avec eux, n'étant pas un groupe très médiatique les nouveaux fans doivent venir de manière assez sporadique.

Le groupe taillera la part belle aux 3 derniers albums, ce qui ne m'a pas dérangé puisque je les aiment beaucoup, je pose tout de même un bémol pour les titres de The Hawk Is Howling l'album que je considère plus faible et inégal, mais pour le reste j'ai été très heureux de profiter des autres chansons, retrouver en plein milieu du set "Travel Is Dangerous" est une bonne surprise. Le concert est d'ailleurs très tonique et semble monter progressivement en intensité, une impression très agréable quand on connaît et apprécie la valeur de ces montées qui sont importantes dans ce genre de compositions. Un set tonique donc, plus rock avec légèrement moins de tension, du notamment à ce choix de chansons issues de Mr Beast et Hardcore Will Never Die But You Will eux aussi orientés plus électro-rock pour le bonheur de nos/mes oreilles. Une tendance qui illustre bien les évolutions et le renouveau d'un groupe face à certains aspects du post rock qui s'enlisent parfois dans des structures trop fermées. En 2006, lors de cette première rencontre avec Mogwai, je me souviens avoir été un peu gêné par le mur sonore pendant les finals d'anciennes et très bonnes chansons il va sans dire que mes oreilles étaient pratiquement vierges de la scène noisy or, aujourd'hui, celles-ci n'ont pas saignées : les écossais ont joués moins fort mais sans nuire à leur performance. Ouvrir le concert par "White Noise" et finir avant le rappel par "Mexican Grand Prix" deux des meilleures chansons du dernier opus est un très bon choix. Les chansons sont rocks, concises et efficaces...le spectateur peut s'en régaler. Je remarque aussi l'absence de longueurs dans ce concert, ou du moins pas de longueurs évidentes. Un bon point à rajouter contrairement à leur concert passé.

Pour le rappel, avec un entracte encore un peu long, le groupe se permet des petits caprices qui ont bien failli décourager le public, et il y avait là encore de bonnes surprises. Même si j'avais l'impression, comme pour "Travel Is Dangerous", d'être le seul à m'écrier et m'extasier à l'écoute des 1ère notes de "Auto Rock" et du gros final de "We're No Here", du gros son de la grosse musique à faire vibrer nos tympans, nous marquer de cette empreinte unique et viscérale. Le groupe laissera la scène comme des grands avec leurs loops et leurs samples encore dans les amplis, à fond sans même de fade comme pour nous laisser le souffle coupé et marquer cette fin de concert. Ce final que j'aurais aimé un peu plus long, un peu plus fort comme pour l'ensemble du concert car nous aurions vraiment pu profiter d'une ou deux, suivant leur longueur, chansons de plus. 1H40 de set c'est un peu court sachant que c'est Mogwai. Quoique comparé à Explosions In The Sky, ce sera toujours mieux ! En longueur tout le monde fait mieux que Explosions In The Sky de toute façon.

C'était un bon moment passé avec ces écossais, comme on le passerait avec un de leurs produit phares... Un bon whisky sec qui te passe en travers du palais et de la gorge est une des meilleures manières de s'en souvenir. C'est de très bon augure pour les dates de festivals cet été, puisque j'ai bien l'impression que ce set cadre parfaitement avec ce genre de scène. Je serais donc très content d'entendre quelques petites déflagrations sonores du côte de St Malo lors de leur retour à la Route du Rock cet été.


Très bon   16/20
par Kaliayev


  Setlist :

White Noise
Friend Of The Night
Death Rays
I Know You Are But What Am I?
Rano Pano
How To Be A Werewolf
Hasenheide
I'm Jim Morrison, I'm Dead
Travel Is Dangerous
San Pedro
2 Rights Make 1 Wrong
Mexican Grand Prix
>>>>>
Auto Rock
New Paths To Helicon, Pt 1
We're No Here


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
92 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?