Pearl Jam

Pearl Jam Twenty [Original Motion Picture Soundtrack]

Pearl Jam Twenty [Original Motion Picture Soundtrack]

 Label :     Columbia 
 Sortie :    lundi 19 septembre 2011 
 Format :  Double Album / CD  Vinyle  DVD   

Ten a vingt ans lui aussi. Pour fêter cet anniversaire, un documentaire retraçant la carrière de Pearl Jam sort sur les écrans. Au passage, si on n'est pas parisien, on peut se brosser pour voir le film et prendre son mal en patience en attendant la sortie DVD. Le film est réalisé par Cameron Crowe, à qui on doit déjà Singles, comédie romantique se déroulant à Seattle au début des 90's et dans laquelle Vedder, Gossard et Ament faisaient une apparition.
La B.O de Twenty est composée de deux disques, chacun composé de bandes live piochées par-ci par-là au cours des 20 dernières années. Certaines ont déjà été entendues sur les bootlegs, mais d'autres valent leur pesant d'or. La première galette est la bande-son de PJ20 proprement dite. On y découvre des pistes provenant de concerts de 90 et 92, avant que Ten ne rencontre le succès que l'on sait. "Alive" jouée à Seattle, ou "Garden" et "Why Go" en Suisse dans ce qu'on sent être un petit club, mais où le groupe se dépense sans compter. On retrouve la version de "Black" du MTV Unplugged où pour la première fois Vedder conclue la chanson avec le fameux " We Belong Together". Mais c'est sur la fin du disque qu'on prend vraiment son pied. Déjà avec la reprise de "Crown Of Thorns" de Mother Love Bone, magique. Puis "Let Me Sleep" enregistrée lors d'un boeuf entre McReady et Vedder dans les travées des arènes de Vérone. Et enfin et surtout, "Walk With Me" de et avec Neil Young lors du Bridge School de 2010. Totalement différent de la version de Le Noise, le Maître et l'élève livrent un moment magnifique. A lui seul "Walk With Me" justifie l'achat du coffret.
La seconde galette est une compilation de démo et raretés assez intéressantes. Au rayon inédit, un morceau acoustique nommé "Acoustic #1", ça tombe bien et une instru solo de McReady, "Be Like Wind". Une démo jouée par Matt Cameron, "Need To Know", qui est en fait l'ébauche de "The Fixer". Puis "Nothing As It Seems", chantée par Jeff Ament dans un premier temps et qui apporte un quelque chose de plus que la version finale. Celle-ci est d'ailleurs présente tout de suite, choix judicieux du groupe pour la conception de cette compil'. On soupoudre tout ça d'une version instru et allongée de "Of The Girl", de "Better Man" où Vedder ne peut pas chanter les premiers couplets puisque le public le fait pour lui et un live de "Bu$hleaguer" trop rarement jouée. On obtient donc deux disques intéressants et qui comblera les fans et dans un package très réussi.
L'année de célébration des 20 ans de Pearl Jam touche à sa fin. Un nouvel opus studio prévu pour 2012. Les vétérans de Seattle ne chôment pas et ne pensent pas à se retirer de si tôt.


Très bon   16/20
par Smalltown


 Moyenne 14.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 07 septembre 2012 à 12 h 10

Comme le Grateful Dead, comme Led Zep, comme Prince (Love Symbol ?), Springsteen, et plein d'autres qui usent leurs bottines sur les scènes du monde entier depuis des décennies en proposant chaque soir des playlists différentes, Pearl Jam symbolise aujourd'hui une époque (90's) un mouvement (le grunge) et draine des millions de fans qui discutent chaque jour de la meilleure version live de "Daughter", du meilleur solo de "Porch" ou encore des plus belles logorrhées alcoolisées du "Dieu" Vedder.

Cette frange du public connaît tout. L'histoire du groupe, celle des musiciens. Les morceaux, les paroles, les tournées, les bootlegs. Ils guettent chaque jour sur Youtube une image qui leur serait inconnue, et garde comme livre de chevet les statistiques mises à jour des morceaux joués en live depuis 20 ans.

20 ans ??? Et oui déjà 20 ans.
Alors le groupe chouchoute ses fans hardcore qui sont pléthoriques, pour fêter cet anniversaire.
Un film par ci sur leurs vingt ans.
Un livre par là sur leurs 20 ans (avec une superbe version française).
Un disque par ci du "Dieu" Vedder en solo.
Un coffret par là à 300 euros qui ne sert à rien si ce n'est caresser la branlette des-dits fans.

Et bien sur, dernier objet inutile : la BO des 20 ans extraite du film des 20 ans, illustrant potentiellement la lecture du livre des 20 ans.

Soyons clairs. Ce disque ne s'adresse pas au large public, qui a lâché l'actualité pearljamesque depuis longtemps. Et les fans connaissent tout. Mais ils courront l'acheter pour écouter (encore) la première version live de "Alive" (1990) et la version acoustique de "Garden" en Suisse en 1992, et la version rageuse de "Blood" (1995) et ... et ... et ....
Et ils se diront (encore) que Pearl Jam est incontestablement le plus grand groupe du monde et de tous les temps.

Ce disque est un cadeau fait aux fans qui pensent que Pearl Jam est un cadeau fait à la musique.
Et comme dirait le scientifique Jérôme Bonaldi : "Ce qui est inutile est rigoureusement indispensable."

P.S : je m'inclus dans les millions de fans.
Correct   12/20







Recherche avancée
En ligne
224 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?