Pearl Jam

Live At The Gorge 05/06

Live At The Gorge 05/06

 Label :     Monkeywrench 
 Sortie :    mardi 26 juin 2007 
 Format :  Live / CD   

Pearl Jam se décide enfin à sortir un album live digne de ses concerts exceptionnels. En plus de performances chaleureuses, ils font toujours l'effort de proposer un set long et composé de titres piochés dans tous leurs albums; peu de titres sont rarement joués. Ce coffret témoigne de ces qualités.

Mis à part le très décevant Live On Two Legs et l'acoustique Live At The Benaroya Hall, seule la série des official bootlegs pouvaient satisfaire le fan du groupe. Mais ces disques non vendus dans le commerce ne sont pas évidant à dénicher. Le groupe se décide donc enfin à sortir un live digne de leur réputation. Ce coffret contient trois concerts enregistrés à l'amphithéâtre The Gorge dans la ville de Georges, état de Washington, en 2005 et 2006. Le groupe adore jouer dans cette enceinte hors du commun (la scène est placée au bord d'une falaise surplombant une vallée magnifique, reproduite sur la pochette) et élabore chaque fois un set comportant plus de morceaux rares qu'à leur habitude. En décidant de sortir officiellement ces trois lives, le groupe comble une lacune énorme qui évitera au fan d'acheter des bootlegs rendus hors de prix par des disquaires peu scrupuleux. Huit heures de concert, une pléthore de morceaux rares en live, un son énorme, sept disques, un artwork travaillé pour trente euros. Que demande le peuple ?

Le concert de 2005 débute, comme souvent sur cette tournée, par un mini set acoustique de trois quarts d'heure. Le groupe en profite tout de suite pour envoyer quelques morceaux rares : "Hard To Imagine", "Low Light", "Man Of The Hour" et "Off He Goes", tellement peu joué d'ailleurs qu'Eddie Vedder ne se souvient plus des paroles! Une bonne ambiance amicale et humble et pas d'overdubs, magnifique.
Le set électrique débute avec la perle de Yield "Given To Fly", excellente manière de lancer un set puissant mais tout de même posé. Pas de débordement énervé ici. On sent le groupe à l'aise. Les incontournables "Even Flow", "Better Man" ou "Rearviewmirror" sont là pour conquérir le public. "Sad", "MFC", "Undone", "In My Tree", "Blood"... pour les morceaux plus rares. Encore une fois une très bonne ambiance entre le groupe et le public. Le groupe fait quelques erreurs mais se rattrape toujours et en rigole. Qui a dit qu'ils étaient égocentriques et fiers? La présence des pains sur ce disque prouve bien qu'ils sont honnêtes et n'ont pas la grosse tête. Pearl Jam termine ce set hors du commun (plus de trois heures quand même) par l'éternel "Baba O'Riley" des Who.

Double concert pour 2006. Le groupe joue deux soirs de suite, cette fois en tournée pour la sortie de l'album éponyme, une occasion de plus pour varier au maximum les sets proposés. On remarque tout de suite que Pearl Jam est mieux préparé que l'année précédente. Quasiment pas de pains ici, le groupe est beaucoup plus carré et dégage plus d'énergie au détriment d'une ambiance bonne enfant. Ils jouent évidemment une très large partie de Pearl Jam, seuls "Parachutes" et la pitoyable "Come Back" ne sont pas présents. Les titres vains de ce disque ne trouvent pas ici un nouvel intérêt : "Big Wave" ou "Comatose" sont aussi pathétiques qu'en studio et seuls les pas trop mauvais "Gone", "Severed Hand" ou "Army Reserve" ne détonnent pas au milieu des standards du groupe.
On se consolera avec les pépites ressorties des cartons : "Wash", "Down", "Footsteps", "Leash" pour le premier soir. Le second soir, Pearl Jam va proposer des morceaux pas évidents en live : "In Hiding", très difficile au niveau de la voix ou alors "Whipping" et "Satan's Bed" impossibles à reproduire à l'identique de Vitalogy. Cette dernière étant tellement poussive, on comprend pourquoi le groupe ne la joue jamais! Pour les collectionneurs : "Green Disease", une version pas top de "Garden", "Rats", "Why Go"...
Les frissons lors "Crazy Mary", "Black", "In Hiding" montrent une fois encore la qualité exceptionnelle des concerts du groupe, plus que jamais fait pour les planches.

Un excellent objet autant pour les fans que pour les néophytes qui tiendront là un best-of très honorable. Le prix est bien sûr élevé mais le contenu le vaut largement. De plus, cet achat évitera de se procurer divers bootlegs afin de collectionner les titres rarement joués par Pearl Jam.


Très bon   16/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
188 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused