The Stooges

The Stooges Deluxe Edition

The Stooges Deluxe Edition

 Label :     Rhino 
 Sortie :    mardi 16 août 2005 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Pour beaucoup, The Stooges est le premier véritable album punk de l'histoire du rock. Cependant certains, dont je fais parti, remonteront à quelques autres groupes de garage rock plus ou moins obscures pour attribuer cette dénotation prestigieuse. Mais il est incontestable que cet album marque un tournant important dans l'histoire du rock. Ne serait-ce parcequ'il est le premier opus des immortels Stooges. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore les Stooges (autrement dit, ceux qui ne connaissent encore rien au rock'n'roll), il s'agit d'un premier album phénoménal qui, s'il ne contenait pas en son sein une des pires daubes de l'histoire du rock, cet infâme "We Will Fall" digne d'un groupe de prog sur le déclin, serait probablement devenu une sorte de pierre philosophale du rock. Au même titre que son succeseur Fun House.
La réédition proposée par Rhino (un jour il faudra élever un monument à la gloire de ce label) n'a d'ailleurs rien à envier à sa consoeur de Fun House: un excellent livret, une remasterisation au-delà de tous compliments et un CD de bonus littéralement fascinant. En tout cas pour ce qui est de sa deuxième partie. Car les 4 premiers titres du deuxième CD sont des mix originaux de John Cale de "No Fun", "1969", "I Wanna Be Your Dog" et "Little Doll". Et là, après une écoute qui restera probablement unique même pour le fan pur et dur, on peut affirmer sans beaucoup se tromper que le type en question devait être complètement bourré (ou suivant les moeurs de l'époque, complètement sobre) lors des séances d'enregistrement et en conséquence, en manque total d'inspiration. Mais pourquoi donc ce son affreusement étouffé qui ne cadre mais alors absolument pas avec la puissance et la rage stoogienne ?
Enfin... heureusement qu'Iggy, furieux de ce premier résultat, s'attèlera dans l'urgence à remixer l'album. Et paradoxalement, c'est certainement ce compromis involontaire entre la production pataude de John Cale et la fureur des Stooges (qui s'exprimait alors sur scène par de longues improvisations apocalyptiques) qui fait de The Stooges un album unique par sa colère rentrée mais toujours proche de l'explosion. Une sorte de coolitude aggressive. A l'image de "No Fun", qui est présent en version complète sur le CD de bonus, avec un solo monstrueux de Ron Asheton, virtuose de la pédale Wah-Wah, qui vient clore les débats. "Ann" suit exactement le même schéma. Ces deux versions inédites jusqu'alors (comme tout les titres du deuxième CD) étant supérieures aux versions originales. Et je ne serai pas loin de penser la même chose pour ce phenoménal "1969". Alors que la version alternative de "I Wanna Be Your Dog" est elle très mauvaise uniquement à cause du chant d'Iggy qui joue à merveille le type s'ennuyant ferme et ayant décidé de faire partager à ses auditeurs son ennui mortel.
M'enfin, ce n'est pas ce qui empêche cet réédition d'être indispensable, loin de là. Oui, The Stooges [Deluxe Edition] est un premier achat ou vol idéal pour prétendre si connaître un tant soi peu en matière de rock'n'roll. Et histoire de se la jouer encore plus prétentieux, si on vous demande un titre phare de ce premier album, laisser les blaireaux répondrent les deux 'tubes' que sont "No Fun" et "I Wanna Be Your Dog", pour affirmer avec l'air le plus snob dont vous êtes capable que "Not Right" est probablement une des plus grandes chansons qu'est écrite les Stooges. Mouais... cette réédition était vraiment indispensable.


Exceptionnel ! !   19/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
126 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?