The Stooges

You Don't Want My Name You Want My Action

You Don't Want My Name You Want My Action

 Label :     Easy Action 
 Sortie :    mercredi 30 septembre 2009 
 Format :  Live / CD   

Bref rappel des faits.
The Stooges, formés depuis 1967 dans la configuration qui enregistrera The Stooges et Fun House, connaît à l'été 1970 de sérieux problèmes. Le bassiste originel Dave Alexander est viré pour excès de boissons trop flagrants, son remplaçant Zeke Zettner ne sait pas jouer et s'engagera pour le Vietnam dans l'espoir de monter un business de drogues opiacées. Exit aussi le saxophoniste Steve Mckay. Ron Asheton aimerait épaissir le son du groupe. Qu'à ne cela tienne, on va embaucher James Williamson, que Ron connaît depuis quelques années déjà, et qui connaît en plus un bassiste en la personne de Jimmy Recca, qui n'a pas 18 ans. On est à l'aube de 1971, le décor est posé pour ...You Want My Action, coffret consacré aux Stooges entre Fun House et Raw Power.
The Stooges n'ont joué que dix concerts en cette année 1971, avant d'imploser subitement pour ressuciter un an plus tard. Toujours est-il que ...You Want My Action réunit 4 de ces concerts, à la setlist toujours identique. Mais quelle setlist ! On n'y reconnaît que "I Got A Right", classique stoogien. Les autres titres ? Ils n'ont semble-t-il que survécu sur ces enregistrements chaotiques mais cruciaux. Ainsi, les membres du groupe ne se souviennent même pas des titres des chansons, qui ont donc été "inventés" pour l'occasion !
Mais nous tenons là le chaînon manquant. Ce lien entre Fun House et Raw Power, pour mieux comprendre qu'en fait, la mutation du groupe était déjà entamée, bien avant que Bowie ne mette la main sur le groupe. Les compos sont brutales, speed, punks en diable et ont déjà une sacrée avance sur le reste du monde. Williamson commence à poser sa griffe sur The Stooges, mais en attendant de prendre la place de Ron Asheton, les deux se tirent la bourre sur des guitares lead. Une rythmique, pour quoi faire ? La suite de l'histoire, tout le monde la connaît. Mais cet épisode, trop longtemps oublié, nous est désormais accessible. Un must have.


Intemporel ! ! !   20/20
par YNoise


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
116 invités et 2 membres
Poukram
Nelson
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :