The Jon Spencer Blues Explosion

Extra Width/Mo' Width

Extra Width/Mo' Width

 Label :     Matador 
 Sortie :    mardi 22 juin 1993 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Ambiance chaude, caniculaire pour les deux premiers opus des trois évadés de Pussy Galore. Jon Spencer, figure emblématique, défend mesure par mesure, accord par accord, un rock 'n' roll intégral. Dès le premier titre ("Afro"), on nous embarque dans un rythm'n'blues foutraque... La deuxième version, apparaissant au début de Mo' Width, se fait littéralement torride grâce aux bons et loyaux services d'un Fender Rhodes épileptique. "History Of Lies" nous replonge dans le blues du Delta poisseux, "Backslider" nous rappelle que les Rolling Stones sont des dieux... On saisit très rapidement la puissance du trio: Judah Bauer plaque des riffs destructeurs, Russel Simmins matraque une rythmique implacable, martiale, et Jon Spencer joue au Guitar Samouraï, déboulant comme un quarante tonnes sans freins sur le magnifique boulevard rythmique taillé à la serpe par ses deux comparses...

...S'il n'y avait que ça...

Car JSBX, ça sent la sueur, voire même "la douce odeur protéinique du foutre" (W.Burroughs, Le Festin Nu). Lubricité exacerbée certes, mais toujours mâtinée d'une élégance noire... écoutez donc "Memphis Soul Typecast", titre sur lequel Christina Martinez rit de manière... "innocente", et vous aussi mesdames, mesdemoiselles, messieurs, vous finirez (comme moi) cet album-foutoir épuisé, ravis (qui a dit frustrés ?!?!?!).... Ne vous inquiétez pas, ça fait toujours ça, la première fois !


Parfait   17/20
par Lolive


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
138 invités et 2 membres
FBZ
NicoTag
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?