The Kills

Tourcoing [Le Grand Mix] - mercredi 16 novembre 2005

Quel plaisir de pouvoir bénéficier d'une salle à la programmation aussi riche que celle du Grand Mix, salle dont je me suis fait le porte-parole et le chroniqueur officiel ! Après une première partie moyenne de folk lo-fi, le couple le plus sensuel du moment débarque sur fond de musique grésillante 50'. Hotel se saisit de sa gratte, la ravissante W du micro sur pied et le show commence, sans fioritures, sur no wow, ballade crade au possible. La boîte à rhytme s'intègre parfaitement, sans choquer. Le jeu de scène est sublime, les rapports physiques du couple sont hallucinants, d'une beauté à couper le souffle ! Le couple se distingue par un charisme tout bonnement terrifiant et délivre des compos d'une classe infinie. Soudain W s'empare de sa basse pour jouer un "Dead Road 7" d'anthologie, seul titre que je connaissais ; Hotel s'efforce de briser
la mélodie par des accords crissants qui sont du meilleur effet. La voix de W nous transperce, tandis que Hotel, véritable mime marceau, feint d'hurler dans le vide. L'humour trouve sa place dans le show. On sourit lorsque Hotel profite d'un long beat pour nous glisser la mélodie de "Funky Town" ! Le rappel sera fabuleux, Hotel démontrera s'il le fallait encore qu'il possède son propre jeu de guitare. Le riff n'est pas sans évoquer "You Really Got Me" des Kinks puis s'amplifie, se déstructure avant d'exploser dans un délire dadaïte, bruitiste absolument troublant, magnifique. Vous l'aurez compris, les ajectifs me manquent afin de décrire ce concert qui constitue pour moi une véritable révélation. Indéniablement un groupe qui décuple son intérêt, sa force sur scène.

Pour les avoir rencontrés avant je puis vous garantir, qu'ils sont vraiment sympas. Courez !


Excellent !   18/20
par Francis santiag


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
172 invités et 2 membres
Nelson
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :