Animal Collective

People

People

 Label :     FatCat 
 Sortie :    mardi 22 janvier 2002 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

Cet EP ne vaut, à vrai dire, que pour un morceau : "People", le titre éponyme, est l'un des plus beaux morceaux d'Animal Collective. Une boucle de guitare, une boucle de clavier, et ainsi de suite : superposition de motifs répétés, comme le groupe en a l'habitude (voir les longs morceaux d'Here Comes the Indian, par exemple). Ici, le ton est à l'hymne, à la célébration. Mais une voix commence à brailler "Yeah, Yeah" : cri de joie, appel enragé? En tout cas, la structure de départ semble déstabilisée ; puis elle vole en éclat, d'un hurlement saturé : "People". Et alors ce sont des cris, des échos de cris, dans tous les sens, tandis qu'en fond, chaque instrument poursuit sa marche tranquille. Magnifique. Pourquoi brailler ainsi "People", d'un air de reproche, alors même que l'on semble leur chanter un hymne ? Les dernières paroles ("Always got to wash them at their ends . . ."), nous éclairent: en bons Pères, les Animal Collective s'adressent à nous avec une colère bienveillante. Et s'ils s'égosillent autant, c'est peut-être qu'il faut les écouter.
On se dit qu'il serait bon de tout reprendre depuis le début. Ça tombe bien, en fin de disque, une version live, plus brute, ne fait que confirmer la beauté de cette composition.

Les deux autres morceaux dans la continuité de Feels : le premier, "Tikwid", se hisse presque au niveau de l'album. Le second, "My Favorite Colors", est basé autour des onomatopées plaintives d'Avey Tare, que l'on a pu trouver à la fin de "Did You See the Words", par exemple, mais il n'a pas un grand intérêt.


Bon   15/20
par Halleluhwah


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
106 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :