Cat Power

You Are Free

You Are Free

 Label :     Matador 
 Sortie :    mardi 18 février 2003 
 Format :  Album / CD   

C'est une bonne nouvelle, le nouvel effort de la belle Chan Marshall est une réussite totale.

Après un silence assez long suivant son album de reprises datant de 2000, elle nous revient égale à elle même : douce, mélancolique voire dépressive, et minimaliste jusqu'au bout des ongles.
Chan emploie sa recette habituelle : souvent seule avec son instrument (piano ou guitare) et quelques petits effets de voix du meilleur effet, elle nous conte ses petites historiettes, tour à tour lyriques, ou bien terriblement ancrées dans le réel. Le lien de parenté avec le canadien Hayden se resserre encore pour ne laisser ressurgir qu'une chose ou presque : de la pudeur, en dépit de la profonde tristesse qui se dégage de l'ensemble.

C'est le genre de disques que l'on aime écouter lorsque l'on est seul, éloigné de tout le raffut quotidien. Un album sur lequel planent la sérénité, le calme et la beauté.
Certaines compositions sont tout de même plus étoffées et voient les apparitions très surprenantes de deux grands noms du grunge : Dave Grohl et Eddie Vedder. Alors que ces deux quasi légendes semblent plus ou moins perdre leur temps dans des projets peu intéressants (Foo Fighters a toujours été mauvais et Pearl Jam semble se complaire désormais dans de la musique de papis), ils reprennent ici tout leur prestige en ajoutant une petite touche discrète mais efficace, voire émouvante.

Au final, You Are Free se révèle largement au dessus du successeur inégal de What Would The Community Think, Moon Pix.
Le terme de maturité , souvent utilisé à tort et à travers pour décrire l'oeuvre d'un artiste, semble pourtant bien convenir ici : l'américaine semble avoir accepté de vivre avec ses démons...


Parfait   17/20
par Jekyll


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 10 septembre 2008 à 00 h 33

La pochette résume parfaitement l'intégralité de l'album : une invitation à la liberté, une envie d'oublier la violence de notre monde urbain et sans âme.
Loin du mercantilisme et de l'envie de séduire les masses, Chan Marshall nous dévoile ici une pièce maîtresse dans son œuvre qui s'apparente à un mix parfait entre What Would The Community Thinks (pour le côté ecorché et rock'n roll) et The Cover Records (pour la beauté simpliste d'un son de guitare accordée à la va vite ou d'un vieux piano défoncé).
Les chansons "I Don't Blame" et "Free" sont des exemples parfaits de ce qu'on attend de la magnifique Cat Power : mettre en musique ses souffrances, ses addictions, ses amours déchus... Ajoutez à cela Dave Grohl et Eddie Vedder qui retrouvent enfin un peu de classe et vous obtiendrez un grand moment de musique !
Si vous aimez les solos interminables et les arrangements mégalo passez votre chemin, par contre si les mélodies simples mais entêtantes vous attirent, cet album vous est fortement conseillé !
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
321 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?