R.E.M.

Accelerate

Accelerate

 Label :     Warner 
 Sortie :    mardi 01 avril 2008 
 Format :  Album / CD   

En baisse de régime depuis une bonne dizaine d'années, R.E.M. semblait avoir définitivement perdu ses facultés artistiques : morceaux plats et brouillons, son aseptisé, paroles naïves et production fadasse. On n'attendait en définitive pas grand-chose d'un nouvel album du groupe d'Athens. Et finalement, dès la première écoute de Accelerate, on est agréablement surpris, voire même complètement subjugué. Le groupe sentant la ménopause le guetter dangereusement s'est repris en main et nous livre sa meilleure galette depuis bien longtemps!
Il y a tout d'abord le son : percutant, ample, graveleux tout ce qu'il faut... De plus le groupe démarre sur les chapeaux de roues avec un "Living Well Is The Best Revenge" parfait. Rythme enlevé, mélodie calibrée, voix enragées... On est happé d'entrée et ce sur la quasi longueur de l'album. Là où les précédents opus du groupe cassaient les bonbons au bout de trois morceaux, Accelerate s'écoute d'une traite sans problème. Les titres sont assez variés et leurs enchaînements bien pensés pour tenir suffisamment la distance. Ce regain d'énergie est à mettre au crédit du groupe qui s'est considérablement remis en question. Pour s'extirper d'un train-train les menant à leur perte, les musiciens ont décidé de changer complètement leurs méthodes de production. Les titres à peine esquissés ont tout de suite été joués sur scène pour en éprouver l'efficacité. Ils ont pu ainsi les modifier, les améliorer pour les dégraisser et les rendre percutants au possible. Une fois complètement ficelé, l'album a été enregistré et mixé très rapidement pour éviter de pinailler et d'en perdre le suc par un polissage souvent fatal. Un retour aux sources du rock qui devrait servir d'exemple aux groupes ayant trop de latitude de production, perdant leur essence dans le processus créatif...
C'est bien simple, R.E.M. retrouve toute son aura sur cet album. Les morceaux pêchus tel le titre éponyme alternent avec des coups de poing au foie viscéraux ("Houston", "Man-Sized Wreath") portés par les lignes de chant magnifiques de désabusement de Michael Stipe. Le chanteur retrouve d'ailleurs lui aussi toutes ses capacités : sa voix intense, ses mélodies imparables et ses textes incisifs et sombres. On notera également l'inspiration grandiose dont à fait preuve le groupe pour ses arrangements : choeurs, claviers, larsens... Certains morceaux voient leur impact littéralement démultiplié par ce genre d'artifices ("Sing For The Submarine", "Man-Sized Wreath" ou encore "Houston").
Malheureusement, quelques titres largement en dessous en termes d'inspiration et d'efficacité font baisser l'intérêt de ce disque. Le groupe s'auto-parodie par exemple sur "Supernatural Superserious" (pourtant premier single de l'album) ou nous inflige des titres carrément lourdingues ("I'm Gonna Dj" ou l'horrible "Mr. Richards").
C'est un peu dommage, mais saluons tout de même ce retour en force de R.E.M. Bravo!


Bon   15/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
112 invités et 2 membres
Blackcondorguy
Hpl
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...