R.E.M.

Reckoning

Reckoning

 Label :     IRS 
 Sortie :    lundi 09 avril 1984 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Un an après le carton Murmur, la bande d'Athens rentre en studio pour confectionner un nouvel album. Et un an, c'est court. Très court. On les imagine bien sur les rotules, épuisés, rassasiés de concerts. Alors dans ces conditions là, faire un nouveau disque paraîssait une hérésie. Pas assez de recul, manque de recherche. R.E.M. aurait pu s'y casser les dents... S'adonner au remplissage...
Que nenni! Reckoning est une réussite: spontané, gentiment rock ("Harborcoat"), fougeux et romantique ("Camera"). L'ensemble des chansons, il est vrai, forment un tout beaucoup trop homogène, il y a moins de folie, moins d'expérimentations que par le passé, mais la beauté et la grâce sont toujours de mise ("Letter Never Sent"). "Little America" voit même Stipe s'engager politiquement pour la première fois derrière des harmonies vocales splendides (c'est R.E.M. quoi !) et des compositions hésitant entre racines country et accords sixities.
R.E.M. est beau, R.E.M. a fait de la pop son credo et il nous le prouve avec les grands hymnes que sont "(Don't Go Back To) Rockville" et "So. Central Rain" devenus des classiques. Les mélodies se donnent à nous comme des évidences. Tout y est parfait.
Ca va paraître fou à certains, mais ce groupe de vieux machins alter-mondialistes à réalisé quelques uns des plus grands disques des années 80.


Parfait   17/20
par Judas


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
165 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...