Blonde Redhead

Melody Of Certain Damaged Lemons

Melody Of Certain Damaged Lemons

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    2000 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

S'ouvrant sur quelques notes de synthés, ce cinquième album de Blonde Redhead accentue la facette pop du groupe, et propose un large virage dans sa discographie. Habituée à des disques tendues, noisy et bouleversants, l'oreille est dans un premier temps franchement déçue par ce "Melody Of Certain Damaged Lemons" qui offre une version acidulée du groupe, à l'image de "Melodie Of Certain Three" qui, en d'autres temps, aurait pu être une tuerie. Plusieurs écoutes ne sont pas de trop pour s'y faire, et finalement, certains titres s'imposent comme de véritables réussites comme l'hypnothique "In Particular", le mélodique "Hated Because Of Great Faults" ou surtout le magnifique "This Is Not", qui en éliminant les guitares pour des synthés, offre une version inédite et ludique de Blonde Redhead. Par contre "Love Despite Of Great Faults", en sonnant comme un groupe pop des années soixante-dix, est vraiment fade, "A Cure" est ennuyeux, et la ballade au piano clichée et "cul-cul" qu'est "For The Damaged" frôle la catastrophe. Heureusement le groupe sauve les meubles avec un ultra dissonnant et prenant "Mother".
Si sur son prédécesseur ("In The Expressible Of The Inexpressible"), l'intrusion d'éléments très "gainsbouriens" enrichissait l'univers du groupe, ici Blonde Redhead semble se limiter à un exercice pop, souvent réussi, parfois prétentieux et raté. Un peu plus de tension aurait transformé ce disque sympathique en un objet passionnant.


Pas mal   13/20
par X_Elmo


 Moyenne 14.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 mai 2002 à 17 h 26

La nouvelle orientation de Blonde Redhead, prise avec ce cinquième album "Melody Of Certain Damaged Lemons", peut être certes déroutante, mais n'en est pas moins une réussite.
"Equally Damaged", 40 secondes de claviers tendus, s'enchaîne sur "In Particular", morceau au groove à la fois léger et ravageur, où claviers et guitare mélodiques s'accommodent à merveille au chant poignant de Kazu. Puis "Melody Of Certain Three", ultra tendu et ultra rythmé, effraie presqu'autant qu'il émerveille, tandis que le splendide "Hated Because Of Great Qualities" est d'une mélancolie à toute épreuve. Suit "Loved Despite Of Great Faults", chanson étrange à l'ambiance non-identifiable, et la "Ballad Of Lemons", 2 minutes de claviers organiques. "This Is Not", avec ses mélodies 80's et son groove disco, est aussi charmante que déconcertante, tandis que la magie et le mystère de "A Cure" glacent et pétrifient. Le magnifique "For The Damaged" est un chef d'oeuvre d'émotions accoustiques (piano et guitare), tandis que le furieux "Mother" est un sacré bordel d'énergie jouissive. Enfin, toute la mélancolie du monde explose dans le dernier morceau...
On est loin des premiers albums bruitistes... Et pourtant, avec du recul, "Melody Of Certain Damaged Lemons" est l'évolution logique de Blonde Redhead. Et ça vaut le détour.
Très bon   16/20



Posté le 24 juin 2005 à 15 h 53

Cet album envoûtant nous plonge dès la 2ème chanson"In Particular" dans une autre dimension. On se laisse, malgré nous, emporter par la voix chaude et timorée de Kazu sans oublier les fascinantes hamonies de guitares. Lors de notre exploration dans les sphères inconnues du commun des mortels, nous sommes galvanisés par le magnifique "Melody Of Certain Three" avec une montée en puissance dévastatrice dès les premières secondes où le martèlement à la caisse claire est efficace. Nous restons sans voix, le coeur serré sur "Hated Because Of Great Qualities" qui, magistralement intérprétée peu nous arracher une larme lorsque la mélancolie nous gagne."Loved Despite Of Great Faults" parvient à faire rêver une fois de plus l'auditeur ou le rendre totallement indifférent selon son humeur. " Ballad Of Lemons" aux allures d'électro met mal à l'aise tandis que "This Not" avec un synthé très reconnaissable, qui pourrait être incorporé dans des morceaux de dance, à pour vice de nous crisper. Le voyage peut s'arrêter ici pour certains mais ce serait regrettable eu egard à ce qui suit. "A Cure" est peut être la perle de l'album et s'apparente véritablement à une recherche de sonoritées plus etranges et troublantes les unes que les autres tout en restant mélodique."For The Damaged" est une douce ballade au piano... on aime ou on aime pas. "Mother", dissonante, réveille et angoisse. Elle est peut être à l'image de l'album complet qui à pour vocation de nous torturer l'esprit, de déterrer des souvenirs enfouis, de nous faire fuire la réalité au profit d'un monde enchanteur et inquiétant.
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
268 invités et 2 membres
Vamos
Myfriendgoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?