Blonde Redhead

Bordeaux [Barbey] - samedi 29 mai 2004

Une magnifique soirée s'annonce à Barbey.Blonde Redhead, yahhooooo je fonce ... enfin on essaye.
Grâce à la SNCF (train 2h en retard), que faire d'autre sinon boire des bières au bar de la gare.J'arrive déjà un peu chaud et en retard pour le concert, ne pouvant voir que très peu de Gomm : première partie plutôt sympathique et énergique.
Enfin déboule Blonde Redhead. Suite aux mauvais échos de la tournée, notamment sur ce site, je suis un peu anxieux. La chaleur est intenable dans une salle remplie jusque ras la gueule.
un type demande de ne pas fumer suite à un problème de santé d'un membre du groupe.
Au début pour être honnête, ça m'agace un peu. Et puis le spectacle commence magique, diluvien, insensé.
Il est vrai que ni Kazu ni Amedeo n'ont l'air au sommet de leur forme physique. Mais ils se donnent à fond. Alternant des versions revisitées des morceaux de Misery Is A Butterfly et des plus vieux tous encore plus beaux que sur disque, ils nous emportent dans un tourbillon qui charrie un peu tout sur son passage : de la douleur, du désir, du bonheur. Bref, ça faisait longtemps que je n'avais pas passé aussi longtemps sans avoir envie de fumer.

Ca fera bientôt une semaine, et "Futurism" résonne encore dans ma tête, c'est vous dire ...
Arrrrgh, des concerts comme ça, il en faut pas trop souvent sinon mon pauv' petit coeur il va lâcher !


Exceptionnel ! !   19/20
par To7


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 juin 2004 à 09 h 57

Que dire de plus que To7 ?
Moi j'ai découvert Blonde Redhead que très récemment après une divagation dans les rayons de la Fnac à la recherche de quelque chose qui change un peu ... Puis je suis tombé sur Misery is a Butterfly ! Plusieurs voix (dont celle de Elmo) m'ont bien dit que cet album ne représentait pas l'ensemble de l'oeuvre du groupe... Bref, je me dis que l'occasion est rêvée pour découvrir la dite oeuvre.
Petite anecdote, croyant que le concert avec lieu au CAT (pour information à l'autre bout de Bordeaux), je suis arrivé un peu tard à Barbey, mais les membres de Gomm ont bien réussi à faire patienter le groupe avant mon arrivée !

Et là, moment magique entre tous, la présence scénique du trio est énorme. Amédéo occupe les deux tiers de la scène, entre en transe et dépose une voix venue de nulle part sur les trois quarts du concert ! La salle, tout comme moi, est enchantée.
Les morceaux de Misery Is Butterfly sont distillés à l'envie, au milieu de morceaux d'une force incroyable qui me font penser que ce groupe à quelque chose de spécial. Seraient-ce les voix ? Serait-ce le mélange italo-japonais ?
Bref, ce concert restera longtemps accroché à ma mémoire, et je vais m'empresser d'acheter le reste de la discographie... Un véritable coup de coeur.
Excellent !   18/20





Recherche avancée
En ligne
118 invités et 1 membre :
Hpl
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches