Sebadoh

Nantes [Lieu Unique - Soy Festival] - jeudi 30 octobre 2014

 Sebadoh
Sebadoh qui passe dans ma nouvelle ville, c'est le genre de signe qui ne trompe pas. Après le très très bon concert parisien de l'an dernier, revoilà nos trois amis pour quelques dates françaises, évitant soigneusement la capitale pour préférer des villes comme Toulouse, Vendôme ou Nantes. En arrivant dans la salle, je repère Lou derrière le merch, qui attend que quelqu'un s'intéresse à lui en comptant ses cheveux. Comme d'habitude j'ai envie de dire. Ayant déjà acheté Defend Yourself l'an dernier, je jette tout de même un regard curieux aux disques posés devant lui, et je vois que les prix ont sensiblement augmenté, 25e pour leur dernier LP, j'avais payé moins cher que ça il me semble...

Mal organisé, j'arrive à rater le set de Perfect Pussy, ce qui me permettra de me placer comme l'an dernier, devant l'ampli basse. Une bien mauvaise idée ! Dès le début du concert Jason & sa basse mangent tous les autres sons, même la voix de Lou placé de l'autre côté de la scène. Il a beau augmenté le niveau de son ampli, ça ne change rien. Qu'à cela ne tienne, une petite traversée de foule (assez disparate d'ailleurs) et voilà Mr Barlow devant moi, bien meilleur son à cette place là. Les changements entre Lou & Jason sont moins intempestifs que l'an passé, c'est presque au deuxième tiers que Jason, qui a retrouvé sa prime jeunesse avec cette casquette vissée sur sa tignasse, vient prendre la guitare, et la garde un bon moment jusqu'à nous annoncer que dans deux titres il reprendra la basse. Lou en chie toujours autant avec ses lunettes, il utilise toute la largeur de la grande scène pour tournoyer, il est toujours autant spontané, en communion avec son public, nous raconte que lors de son dernier passage à Nantes ils avaient joué avec Sloy (ça doit bien dater !)et semble réellement s'éclater sur scène, avec en guise de conclusion un "License To Confuse" de rigueur. Ils reviennent après une courte absence pour la forme, et Lou nous annonce un nouveau titre ! Joie, stupeur & tremblements... De courte durée, car il s'agit de "Keep The Boy Alive" (un titre de l'Ep Secret) ! Lou avouera ensuite au merch qu'il pensait que pas grand monde ne connaissait Sebadoh dans la salle, d'où cette blagounette... Petit rigolo !

Un concert de Sebadoh reste toujours un excellent moment, mais cette fois, avec cette salle sans doute trop grande conjuguée à une setlist laissant peut être une (trop) grande place aux titres les plus pop, on reste un peu sur notre faim. Mais ça reste Sebadoh !


Très bon   16/20
par X_Lok


  Photo par Chaos


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
257 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead