Miossec

Chansons Ordinaires

Chansons Ordinaires

 Label :     PIAS 
 Sortie :    lundi 12 septembre 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Avec Chansons Ordinaires, Miossec a bouffé du chou pour mettre les gaz et ça s'entend d'entrée. Sous ce nouvel habillage évoqué et dilué, la mélancolie lestée du précédent album a fait place à un successeur bien dynamique, raide, rude, oppressant et parfois plus humainement chaleureux ("Chanson Pour Les Amis"). Les chansons soufflent un climat de rajeunissement puisé depuis quelques disques de jeunesse. L'inspiration d'un des albums de chevet que le Brestois écoutait a fait venir des guitares qui tissent des notes aériennes et nerveuses soulignant par-là "Chanson Que Personne N'écoute" et "Chanson Pleine De Voix". Au niveau des secousses, des rythmiques frappent ("Chanson Protestataire", morceau qui éclate des clichés manichéens), ou dégagent de violentes rafales par une basse musclée ("Chanson D'un Fait Divers"). Des sons de machines refont aussi surface, pas entendus depuis "Au Haut Du Mât" en 1998.

Écouter Chansons Ordinaires, c'est un peu comme de s'imaginer en train de marcher par temps houleux dans les rues perpendiculaires de la Ville Grise dans une ambiance très chargée et électrique. Et au bout, la confidente "Chanson Sympathique" remet en place par un texte bien incisif, qui lorgne droit dans les yeux, qui agit en plein dans la gueule comme le poing final d'un disque résolument plus rock qu'on en finit par oublier les plus lentes balades calmes, comme cette "Chanson Qui Laisse Des Traces".


Excellent !   18/20
par Pascha


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
170 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?