Nirvana

Live At Reading

Live At Reading

 Label :     Geffen 
 Sortie :    lundi 02 novembre 2009 
 Format :  Live / CD   

Grâce soit rendue à Courtney Love et ses impayés de botox, Geffen fait péter l'intégralité de ce qui est considéré, à raison, comme une des meilleures prestations live de Nirvana !

Loin d'être un inédit, ce concert circule plus ou moins sous le manteau depuis 1992, le fan psychorigide et/ou argenté appréciera donc l'achat du support officiel... Les autres profiteront d'une captation impeccable, et même si l'on peut déplorer l'omniprésence du tout juste canonisé Nevermind sur la track list, on ne peut qu'apprécier d'entendre les morceaux bruts sans la surproduction MTV de Butch "Saturated Fat Free" Vig.

Les titres s'enchaînent sans temps morts, et les morceaux les plus "pop" ("Drain You", "Lithium", "On a Plain" pour ne citer que les plus connus) bénéficient de l'excellente humeur de l'ami Cobain et de son enthousiasme électrique. Grohl et Novoselic sont remarquables d'assiduité et portent les compositions les plus basiques, comme les plus torturées avec une rigueur et un entrain qui ne manquera pas de mettre la larme à l'oeil à tout nostalgique des années grunge qui se respecte.

Outre la parfaite éxécution des titres, ce qui transpire de ce concert est la bonne humeur du groupe (le plantage à tous les couplets de Cobain sur "Sliver" est à ce titre plutôt révélateur) et l'envie de combler un public ravi et chanceux, ce qui est suffisamment rare pour être souligné.

Complément parfait des prestations vidéos (de nombreux extraits de l'excellent "Live ! Tonight ! Sold Out !" sont issus de ce concert), de l'indispensable With the Lights Out, et bien meilleur que le tièdasse From The Muddy Banks Of Wiskah (y a qu'à comparer les versions de "Tourette's" pour s'en convaincre...), ce live est certainement le plus connu et le plus apprécié de Nirvana et du coup revêt un intérêt plutôt faible pour les fans.
Magré tout, un live indispensable par sa qualité, ses titres, et une des seules occasions d'entendre Kurt Cobain s'amuser sur scène.


Intemporel ! ! !   20/20
par Gérard Cousin


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
380 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused