Nirvana

From The Muddy Banks Of The Wishkah

From The Muddy Banks Of The Wishkah

 Label :     Geffen 
 Sortie :    mardi 01 octobre 1996 
 Format :  Live / CD  Vinyle  K7 Audio   

Difficile ce disque... Enfin oui et non... Les prestations live de Nirvana ne sont pas toutes inoubliables, même si l'énergie est là. Pour preuve : les quatre premières pistes.
Le test micro, plutôt efficace et dans l'esprit des concerts 'à retenir', "School", "Drain You" et "Aneurysm" s'enchaînent avec fougue comme une triplette pipe-levrette-éjac' faciale dans un gonzo HPG... Jusqu'ici tout va bien, même au niveau du son...
Après, post-coït et précocité oblige, ça se ratatine... "Smells like Teen Spirit" (une bonne chanson malgré tout) s'en sort honorablement... "Been A Son" s'essouffle un peu, "Sliver", déjà dispensable sur album, ne gagne rien ici... "Spank Thru, le fan que je suis est curieux, le mélomane est perplexe mais bon...
Pour faire court, ce live est très moyen. L'énergie n'est pas toujours présente (que dire du ratage complet de "Breed" ?... de la rallonge malheureuse d'un titre aussi fabuleux que "Tourette's" ?...), le son pas toujours très flatteur, même si au regard des innombrables pirates qui circulent, le niveau est plutôt élevé... Mention spéciale tout de même à "Negative Creep", toujours aussi viscérale ; et "Tourette's" que l'on a rarement entendue posée live... Un disque assez décevant auquel on préférera maintenant (évidemment) l'excellente long box With The Lights Off ou encore les supports vidéo live comme Live Tonight Sold Out !... Et à quand 1991 The Year Punk Broke ?


Correct   12/20
par MinorThreat


 Moyenne 12.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 08 avril 2008 à 22 h 21

Bon sang, ce que le disque du concert débranché de MTV à New York pouvait être d'un chiant! Mou, fâné et vraiment chiant! From The Muddy Banks Of The Wishkah, malheureusement, n'apporte au premier abord qu'une mince consolation pour des extraits, ici, de concerts électriques. Il ne faut pour autant faire la fine bouche, mais ce disque sent un peu le light pour un live de Nirvana. On passera d'emblée "Smell Like Teen Spirit" et "Lithium" que le désormais plus que trentenaire a dû s'ingurgiter dans la tête jusqu'à plus soif pour plus s'intéresser sur la bonne prestation de "Drain You". L'inédit "Spank Thru" est anecdotique. Il faut croire que les trois titres présents de Bleach s'en sortent le mieux avec "Aneurysm", de "School" après l' "Intro" où Kurt Cobain essaye sa voix comme s'il râclait ses glaires au micro, au clôturant "Blew" sans oublier la décharge noire de "Negative Creep" passant après la brochette décevante des trois morceaux de In Utero dont "tourette's" sauvera l'honneur en aval.

Dans l'ensemble il manque quelque chose. Il aurait fallu un enregistrement qui a capté l'aspect sonore viscéral en un seul et même concert d'un Nirvana en grande forme, plutôt que ce live aux démonstrations du groupe dissipées sur cinq années.
Pas mal   13/20







Recherche avancée
En ligne
177 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead