The Gathering

Nightime Birds

Nightime Birds

 Label :     Century Media 
 Sortie :    vendredi 06 juin 1997 
 Format :  Album / CD   

Deux ans après le succès artistique et commercial de Mandylion, The Gathering se retrouve en studio, partagé entre le désir de donner une suite à leur premier succès et une envie d'évolution. Le groupe a composé la majeure partie de cet album sur la route lors de la précédente tournée, a enregistré dans le même studio avec le même producteur. Logiquement, l'album est dans la même lignée de son prédécesseur même si le format des titres est plus court (7 minutes au maximum). Toujours ce même métal lourd et atmosphérique plombé par les guitares de René Rutten et Jemer Wiersma, tantôt heavy et aériennes et magnifiées par les magnifiques vocaux d' Anneke. Ceci nous donne de petites pépites telles que "Inuit (One Most Surface)" qui ouvre de magnifique manière cet album, "The Earth is my Witness" dont le refrain est sublimé par les claviers de Franck Boeijen, "Kevin's Telescope" ou "Nightime Birds" qui sont devenus des classiques du groupe. On sent aussi une petite tendance popisante pointer avec des titres comme "Confusion", "The May Song", "Third Chance" (sans doute le titre le plus faible de l'album) preuve que le groupe ne veut pas stagner mais déjà évoluer vers d'autres sphères moins métaliques. Même si cet album peut être considéré comme la suite logique et attendue de Mandylion (ce n'était peut-être d'ailleurs pas vraiment le choix du groupe mais du Label Century Media), il en est plutôt son parfait complément avant la rupture totalement réussie par How To Measure A Planet ?.


Très bon   16/20
par Magnu


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?