The Young Gods

Knock On Wood

Knock On Wood

 Label :     PIAS 
 Sortie :    lundi 21 avril 2008 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Désormais au nombre de quatre, depuis que les Young Gods sont rejoints par le très bon guitariste Vincent Hänni quelques temps auparavant lors d'une tournée, le groupe suisse sort Knock On Wood en 2008, mettant là en support CD des morceaux anciens et plus récents dans leurs formes acoustiques enfin enregistrées en studio.

Commençant par l'accueil ondulé d'un "Our House" complètement débarrassé de sa tension originelle, Knock On Wood emmène en voyage et mêle parfois l'atmosphère musicale folk à quelques nuances exotiques. Bongo et sitar guitare décorent "I'm The Drug" d'un folk orientalisé tandis que le road blues "Gasoline Man" côtoie pas très loin "On The Road Again" de Canned Heat. Le long de ses fabuleuses douze minutes, l'incantatoire et hypnotisant "Ghost Rider", où Franz Treichler entonne aussi "Gardez Les Esprits", transporte là où le temps ne compte quasiment plus, pour découvrir ensuite une "Longue Route" qui a gardé sa fougue et qui trouvera sa halte avec l'incroyable sérénité de "She Rains" et son climat pluvieux lointain. La reprise "Freedom" et "Skinflowers" permettront de faire revenir de ce moment sans doute le plus beau de l'album.

Mais ce n'est pas fini, car le visionnage du DVD fourni avec le CD procure un plaisir tout aussi excellent. Ainsi, a été filmée une session pédestre acoustique dans des rues parisiennes d'un soir d'avril 2007 et sous les yeux de riverains accoudés à leurs fenêtres. Et puis il y a le concert, filmé au Mood de Zurich en 2006, qui se termine au bout des huit titres par deux reprises : La première offre une version réussie et tout aussi crépusculaire avec des tintements de xylophone de "Everything In Its Right Place" de Radiohead. Pour la seconde, autant dire qu'on décroche le pompon avec une chanteuse suisse complètement partie, l'invitée Erika Stucky, à l'allure d'une grande enfant déjantée chantant au micro de son premier Sony et faisant son show (presque) à elle toute seule pour un "If Six Was Nine" très acclamé de Jimi Hendrix.

Knock On Wood s'affirme bien plus qu'une simple compilation de versions inédites. Il s'agit bien là d'un cadeau offert, avec ce cube de bois qui semble prêt à sortir ses bourgeons pour les épanouir à toutes les personnes consentantes à l'expérience, mais aussi d'une facette musicale qu'on imaginait mal venant d'un groupe qui nous habituait à ses décharges bruitistes samplées et stratosphériques. Chant guttural et cosmique, trois instruments à corde aux sons diversifiés quelquefois par quelques effets, des percussions d'un batteur inventif, etc... : les morceaux, valorisés dans leurs détails ici par une production parfaite, en sortent merveilleusement recréés.


Excellent !   18/20
par Pascha


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
133 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :