The Young Gods

Rennes [L'Antipode] - vendredi 14 avril 2006

The Young Gods
C'est dans un Antipode presque à son comble que les trois Suisses des Young Gods prennent possession de la scène, et sitôt débarqués, voici déjà que leur rock se déverse sur un public rennais manifestement désireux d'en découdre avec le trio.

Ne laissant place à aucun temps mort et multipliant les mélanges des styles allant de la techno au rock le plus brutal ou à des plans ambient à la croisée de l'indus et d'une drum 'n' bass intenable et hypnotique, le combo helvétique livrera un show ressemblant plus à un tour de force qu'autre chose. A l'image d'un Franz Treichler plus charismatique que jamais jouant avec les faisceaux de lumière (et qui n'utilisera sa guitare qu'à deux reprises seulement) et imposant magistralement sa voix, les Young Gods apparaissent dans une forme prodigieuse; Al Comet délivrant furieusement ses samples (capables d'apparaître d'ailleurs tout aussi furieux), et Bernard Trontin se démenant comme un beau diable derrière sa batterie.

Aucun temps morts, disais-je, et aucun compromis ! Les années ne semblent affecter ni l'envie qui anime le groupe ni même l'urgence qui découle de chacun des morceaux présentés. Car oui, c'est une véritable démonstration que délivrent les Young Gods ce soir, et ce, deux heures durant. Le trio affiche un plaisir non dissimulé à jouer dans la capitale bretonne et le public, lui non plus ne cache pas son plaisir de (re)découvrir leurs compositions live. Un concert qui aura ainsi ressemblé à un déferlement de beats et de techo-rock tourné à la sauce indus, et c'est à la faveur de titres plus fédérateurs que jamais (ah ! Ce "Kissing The Sun" !!!) que les Youngs Gods remporteront (plus qu'aisément) l'adhésion du public rennais qui obligera le trio à revenir sur scène pour présenter 3 rappels consécutifs, rien que ça !

Le trio quittera la scène de l'Antipode en sueur, sûrement épuisé par leur prestation mais manifestement heureux d'avoir partagé 2 heures de show joué tambour battant, avec un public tout aussi heureux...


Très bon   16/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
135 invités et 2 membres
R.i.p Auckward
Jekyll
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?