Shellac

The Rude Gesture (a Pictural History) EP

The Rude Gesture (a Pictural History) EP

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    1993 
 Format :  Maxi / Vinyle   

Voilà cinq années que Rapemen avait splitté. Alors que l'espoir d'une suite s'amenuisait, sort The Rude Gesture, 45 tours au titre cathartique de la nouvelle bande de Steve Albini : Shellac. Larsens acérés, riffs de haute précision et chant éructé, toutes les facettes de la "musique" selon Albini sont une fois de plus au rendez-vous. La nouveauté réside dans la place laissée à la section rythmique, lourde, complexe et dynamique en perpétuelle chasse de toute tentative mélodique. Le must se situe en face B avec un morceau où nos trois acolytes dépassent la simple application de la théorie de la terre brûlée pour réellement "interpréter" une "Billiard Player Song" possédée.


Parfait   17/20
par Poupin'X


  Ruez-vous sur "At Action Park".


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 20 décembre 2004 à 14 h 08

La pierre angulaire du style Shellac. Lourd, mais aéré (les respirations rythmiques de "The Guy Who Invented Fire"), ultra carré mais loin d'être métronomique, le trio s'amuse à conjuguer chaque note, chaque coup par trois, dans un même geste tendu et rageur. Qui a vu Shellac en live, qui a vu Todd Trainer magistral sur ses fûts blancs ne peut avoir eu que sa vision de la rythmique tranfigurée à jamais. Sur le vinyle, de The Rude Gesture, on peut lire une liste impressionante de micros, la plupart vintage. Car Shellac c'est aussi et surtout ce son, LE SON, celui de l'analogique. Le refus de l'effet, de l'overdub, la chaleur des lampes. Le seul mettant en valeur la mise à nu stylistique de Shellac: le power trio honnête et sans fioritures.
Premier EP de Shellac. Magistral et rare.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
205 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :