Nada Surf

Lucky

Lucky

 Label :     City Slang 
 Sortie :    mardi 05 février 2008 
 Format :  Album / CD   

Sans être d'une originalité exceptionnelle, la musique produite par le (power) trio de Nada Surf a pour mérite d'être plutôt efficace. Proche d'une relecture plus énergique et plus vitalisante de Sonic Youth et de la power pop dans les années 90, le groupe signe avec Lucky un album pop aux mélodies apaisantes. Parfois minimalistes et parfois plus construites, les morceaux de ce nouvel album oscillent entre le paisible et la naïveté la plus pure...
"See These Bones" avec son léger décalage rythmique entre le couplet et le refrain et son final en apothéose ou "The Fox", pas loin de l'esprit légèrement aventureux de Radiohead sur The Bends, savent faire preuve d'une certaine audace, rehaussant ainsi l'ensemble de l'album. D'autre part, le groupe conserve un certain talent pour la mélodie immédiate et accrocheuse, comme sur "Beautiful Beat" ou le léger mais touchant single "I Like What You Say". Sur l'ensemble, le disque n'est pas loin de Death Cab For Cutie, fleur bleue, quoique parfois plus énergique. On peut cependant regretter, le côté légèrement simpliste des paroles... Le pseudo-anarchisant "Whose Authority" ou le très léger "Ice On The Wing" fleurent bon la crise d'adolescence qui perdure, depuis un peu trop longtemps pour ces trentenaires confirmés... Sans parler de l'horripilant "Je T'attendais"...

Au final, un album pop efficace et rafraîchissant.


Bon   15/20
par Drazorback


 Moyenne 11.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 12 mars 2008 à 21 h 16

Mauvaise nouvelle : Nada Surf n'a toujours pas retrouvé ses pédales distos perdues en allant enregistrer The Weight Is A Gift. Que ceux qui ont trouvé ce dernier plutôt mou du genou pour ne pas dire complètement soporifique passent donc leur chemin sur cette nouvelle galette des New-Yorkais.

Pas l'ombre d'une quelconque énergie ne vient sortir des enceintes lors de l'écoute de Lucky. Aucun riff ne vient titiller les oreilles, aucun rythme ne pousse le pied à émettre un mouvement vertical et répétitif. Bref, on s'ennuie à mourir durant toute la durée de ses onze pop songs calibrées radio. C'est plus que dommage. Le groupe était quand même parvenu à marier pop et rock de bien belle manière sur Let Go. Mais l'abandon de leur côté rock les rend désormais complètement anodins et inintéressants. La production est à l'image des morceaux : plate et aseptisée, les guitares n'ont aucun relief, la batterie est bien placée en avant pour tenter vainement d'insuffler un semblant de jus mais ça ne prend pas.

Pourtant les compositions de Lucky sont loin d'être simplistes et anodines. C'est en général, musicalement chiadé, recherché et les mélodies fusent par dizaines. Mais les arrangements sont horribles! La majeure partie des morceaux sont lents, chaque refrain est accompagné de choeurs nauséeux et le tout est souvent appuyé de cordes dégueulasses pour faire pleurer Margaux. Sur quelques morceaux ce genre de chose n'aurait pas dérangé mais tout un album comme ça, c'est insupportable. A trop vouloir viser les charts, Nada Surf se fourvoient dans la musique FM nauséabonde. Dans le style, "I Like What You Say", "Whose Authority" ou "From Now On" sont surement les pires morceaux du disque.

Tant pis, on retiendra juste un ou deux titres bien foutus et musicalement intéressants tels "See These Bones" ou les deux derniers "The Fox" et "The Film Did Not Go 'Round". En espérant que ceux-ci serviront de base musicale au groupe pour la suite...
Insipide   7/20







Recherche avancée
En ligne
185 invités et 1 membre :
GBV_GBV
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused