Herman Düne

Not On Top

Not On Top

 Label :     Track & Field 
 Sortie :    lundi 18 avril 2005 
 Format :  Album / CD   

Conquis par les chroniques des différents disques du combo franco-scandinave Herman Düne sur ce site, je tombe sur ce disque Not On Top et je me dis, au diable l'avarice, tentons le coup. Bien joué. La pochette est immonde c'est vrai, mais spontanée, alors pourquoi pas.

Pourquoi j'insiste sur cette pochette me direz-vous... Tout simplement parce qu'elle raconte à elle seule ce qui nous attend à l'écoute de ce disque surprenant. Des chansons de fond de tiroir, bricollées à l'ancienne dans un vieux chalet de haute montagne entre amis, où tout est permis et même conseillé. A l'écoute de "Not On Top" par exemple, on a la douce impression d'être au milieu d'une bande de gosses qui s'éclatent à faire de la musique avec des solos ultra-minimalistes joués à coups d'instruments qui ont fait la guerre quatre fois: sympa et rafraichissant à la fois.

D'autant plus qu'il existe de vraiment bonnes chansons sur ce disque, avec une once de Dylan et une autre de lo-fi très efficace. Des voix masculines et féminines toutes aussi frileuses les unes que les autres alternent sur les très bons "Good For Noone", "Eleven Stones", "Slow Century" et "This Will Never Happen".

Not On Top se révèle au final un Herman Düne fidèle à sa réputation, sentant bon le bois brulé dans la cheminée et le petit rouge qui va avec. A force de se faire pourir les oreilles par des objets surjoués et surproduits, une petite touche de sincérité ne fait pas de mal. Vous pouvez y aller, chez Herman Düne, on mange bien, on n'a pas froid et on est bien... C'est déjà pas mal.


Bon   15/20
par Sinoc


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 12 novembre 2008 à 15 h 37

Ma foi, le temps passant, c'est bien Not On Top mon chef d'oeuvre des Herman Düne. Les directions musicales du Giant n'étant pas de mon goût, l'irrégularité des premiers manquant le but, trop bric à broc, avec un étincelle par ci par là, tandis que l'écoute de cette galette reste un régal, dosée et variée, dont l'âme à ce quelque chose qui vous emporte. L'unité atteinte pour une véritable veine créative et neuve. C'est un grand soleil mélancolique et punchy.

Le jour où on fera un best of d'eux, on tiendra leur disque parfait.

Quoiqu'il en soit, l'âme de leur son restera dans celui-ci, ce quelque chose qui fait les grands albums.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
353 invités et 1 membre :
El rodeo
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :