The Wedding Present

Bizarro

Bizarro

 Label :     RCA 
 Sortie :    octobre 1989 
 Format :  Album / CD   

En 1989, Les Weddoes signent sur une major. Et là, c'est la claque. Sans doute est-ce l'influence de Steve Albini, qui a participé à cet album, mais le son n'a jamais été aussi métallique et tranchant. Le résultat : un côté Smiths cradingue et amphétaminé, tant dans la voix et les instrumentations que dans l'humour noir, le tout mâtiné de Velvet 'old style', auquel ils ont emprunté les bourdons de guitare saturée qui font décoller l'ensemble. "Kennedy" est une merveille à tous ces points de vue. On sent au fil des morceaux se dégager une atmosphère, à la fois pessimiste et sereine. Les structures sont carrées mais regorgent de bonnes idées, comme les riffs boogie de "Take Me!", ou les accélérations suspendues de "Crushed", que l'on croirait sorties d'une comptine pour enfants. Et même quand ça ralentit ("What Have I Said Now ?"), ça donne envie de se rouler par terre.

L'un des grands albums méconnus de la noisy pop anglaise.


Excellent !   18/20
par Myfriendgoo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
105 invités et 1 membre :
Myfriendgoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused