Ani DiFranco

Ani DiFranco

Ani DiFranco

 Label :     Righteous Babe 
 Sortie :    1989 
 Format :  Album / CD   

1989 : premier album de l'américaine réalisé avec des bouts de ficelle sur sa propre maison de disque créée la même année. La simplicité est la ligne directrice de cette douzaine de titres, premier effort d'une débutante oblige.

Le design minimum reflète bien le contenu de l'album: une guitare, une voix (voire une voix tout court sur "The Slant") plongées dans la reverb pour nous aider à découvrir l'intimité des morceaux et, par la même occasion, de la chanteuse. Car la musicienne a des choses à dire (ses paroles sont en général bien fournies) que ce soit au niveau de l'engagement (excellents "Dog Coffee"ou "Lost Woman Song" entre autres) qu'au niveau des sentiments ("Both hands", "Every Angle").
Question musique, la recette est donc très simple, mais on constate que la righteous babe n'en est encore qu'à la découverte de son jeu de guitare parmi des morceaux conventionnels tel que "Work Your Way Out" ou "The Story" (sans contrecarrer leur magie), et les plus innovants comme l'étrange "Dog Coffee" ou le magnifique "Rush Hour", parfait exemple d'une des manies guitaristique d'Ani : sa capacité à nous faire croire qu'elle a 8 doigts à chaque main. L'autre manie réside dans son fameux jeu rythmique, appelée à être elle aussi développée ultérieurement. "Dog Coffee", "Talk To Me Now" et évidemment l'hymne simpliste "Both Hands" en font partie.
Un disque intime révélant la songwriteuse a l'avenir riche en création.


Très bon   16/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
204 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :