Ani DiFranco

Imperfectly

Imperfectly

 Label :     Righteous Babe 
 Sortie :    1992 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Troisième album pour Ani DiFranco. Si elle a toujours le crâne rasé à cette époque comme sur ses précédentes pochettes, on constate cette fois qu'un peu de couleur a été ajoutée au design du disque. Peut-on alors s'attendre à un peu de changement ?
Effectivement, si les jolis morceaux traditionnels du folk nous servent de repères ("Fixing Her Hair" entre autres), on est également réjouis par le fait que la chanteuse de Buffalo ait poussé le développement de son jeu et ses chansons plus loin. Dès le premier titre : une mélodie créée par une guitare aux tournures flamenco impressionnantes dont on ne comprend pas forcement l'exécution. Mais ça sonne !! ("In Or Out", "If It Isn't Her" ou comment une guitare peut se jouer...).
D'autres instruments apparaissent enfin : une batterie, une basse ("What If No One's Watching"), une trompette sur le bref "Circle Of Light", percus et gratte électrique sur "I'm No Heroine". On a tout de même le droit au petit poème/discours a capella habituel (ou "slam") avec "Coming Up" et à de simples harmonies vocales sur "Every State Line". Bien roots parfois cette Ani ! Le jeu de guitare de la féministe endurcie est quand à lui de plus en plus difficile à saisir, et ce pour mieux nous émerveiller devant des chansons pourtant à première vue d'une simplicité affligeante.
Il n'y a que le fait d'avoir l'oreille musicale pour déchiffrer ce que font ses doigts, le reste va droit au coeur.


Parfait   17/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
162 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?