Ani DiFranco

So Much Shouting, So Much Laughter

So Much Shouting, So Much Laughter

 Label :     Righteous Babe 
 Sortie :    mardi 10 septembre 2002 
 Format :  Live / CD   

Second double live monumental de DiFranco. En 6 ans, tous les défauts ont disparu et la musique a pris de l'ampleur sur scène. Le précédent live fait presque pâle figure devant cette avalanche de plaisir folk, funk, jazz, rock, et tout ça à la sauce riot grrrl.
Le premier disque intitulé "Stray Cats" est un judicieux mélange des plus rares ré-arrangements live post-millénaire de ses morceaux, du plus vieux ("Letter To A John" quasi-méconnaissable) au plus récent. Le son est gros et les temps-morts sont maigre pour les oreilles : ça transpire de créativité et de plaisir. Et avec les mêmes qualités, "Girls Singing Night" (le second disque) est d'avantage un concert-puzzle. Une set-list reconstituée de la belle et son backing band durant leurs shows de 2000 à 2002, rappel y compris, et tout aussi réinventé que le premier disque. On remarque surtout "Not A Pretty Girl", "Loom" et un "Jukebox" royal.
Les instruments à vent et les claviers y sont pour beaucoup dans la formule très chaleureuse de cet album public. Les musiciens de cette tournée sont accomplis et inventifs tandis que l'assise remarquable de la chanteuse est, une bonne fois pour toute, indéniable. La patte sur la guitare est quant à elle reconnaissable tant elle est sait jouer la carte agressive comme celle de la douceur. Complexe...

Définitivement, ce disque (et l'artiste par la même occasion) est un monument pour qui aime la polyvalence de la musique.


Parfait   17/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
107 invités et 2 membres
Myfriendgoo
X_Plock
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?