Biffy Clyro

Landgraaf - Pays-Bas [Pinkpop Festival - Main Stage] - lundi 09 juin 2014

Après une année 2013 qui aura été celle de la consécration pour le trio écossais, il semblait difficile d'interrompre nette une tournée mondiale quasi triomphale.
Biffy Clyro avait néanmoins décidé de baisser un peu le pied en 2014, tout en assurant quelques dates dans des endroits qu'ils n'avaient pas encore visités ainsi qu'une tournée "light" des festivals d'été.
C'est à Landgraaf aux Pays-Bas, que nous les avons retrouvés début juin.

Ce lundi 9 juin est une des journées les plus chaudes de l'année jusqu'à présent et il règnera un vrai cagnard durant l'après-midi. Ils ont beau être un peu ridicules, les bobs roses que l'on retrouve tous les ans sur le festival nous sont bien utiles aujourd'hui. Rien ne laisse présager que le temps va complètement partir en vrille durant la soirée, au point d'obliger Arcade Fire à raccourcir son set et Metallica à jouer avec 1h30 de retard.
Mais nous n'en sommes pas encore là. Après le show pas très intéressant du redneck Rob Zombie, les Biffy Clyro investissent à leur tour la Main Stage. Il est 16h30 et le soleil qui passe derrière la scène nous aveuglera une bonne partie du concert.
Un grand drap orné d'une espèce de cerf doré a été installé et une intro un peu bizarre qui ressemble aux cris de guerre d'une tribu Maorie (ou plus surement Celte) retentit. Evidemment, le groupe se présente torse nu (chose qu'il fait déjà au milieu de l'hiver, donc forcément, il ne fallait pas s'attendre à autre chose aujourd'hui) et entame directement "Stingin' Belle", ce qui est généralement signe d'une prestation courte.
Le début du set, bien que composé de titres efficaces, peine à réellement emballer. Etant donné la capacité d'accueil de la Main Stage, les fans et les curieux ne suffisent pas vraiment à densifier la foule. Et la chaleur semble à la fois faire souffrir le groupe et rendre le public un peu amorphe.
Simon Neil tentera bien de venir se défouler sur sa guitare au plus près des premiers rangs grâce à l'avancée qui a été installée dans la première fosse.
"Sounds Like Balloons" reste le meilleur morceau du début de set au contraire d'un "Biblical" pas inoubliable malgré son fort potentiel "radio-friendly". Le sempiternel "God & Satan" n'avait peut-être pas non plus sa place dans une setlist de festival, qui plus est dans ce contexte.
La seconde partie sera tout de même plus réussie avec un "Black Chandelier" efficace et un "Living Is A Problem..." toujours impressionnant de maitrise et qui aura retenu l'attention de tout le monde.
Les écossais racontent un peu leur vie avec quelques banalités, notamment concernant la chaleur qui règne aussi sur scène apparemment. Comme si Simon Neil avait besoin de ça pour transpirer à grosses gouttes !
"Bubbles" et "Many of Horror" restent des tubes imparables et marchent même auprès des non-initiés. Petit intermède "bourrin" ensuite avec "Modern Magic Formula" qu'on n'attendait pas vraiment, avant de conclure dans les règles de l'art avec "Mountains".
Comme à leur habitude les écossais et le désormais habituel Mike Vennart (second guitariste) prennent le temps de saluer le public à base de "hartelijk dank" (ou quelque chose dans ce gout là !) avant de quitter la scène et laisser place à Avenged Sevenfold.

Si les Biffy Clyro sont considérés comme des stars dans certains pays (il suffit de voir l'accueil qu'ils ont reçu en tête d'affiche du Reading 2013 ou du T in the Park 2014), ce n'est pas encore le cas partout.
Malgré une place offerte sur la Main Stage, les écossais ont tout de même semblé toucher un public encore assez restreint en Hollande.
Jouant dans des conditions assez difficiles face à une foule encore clairsemée, le trio a néanmoins livré un set énergique bien qu'assez classique dans le contenu.
Vu le contexte, on ne pouvait néanmoins par leur demander grand-chose d'autre.
Une prestation de festival sympa mais qu'on oubliera vite.


Sympa   14/20
par Billyjoe


  Setlist :

Stingin' Belle
The Captain
Who's Got a Match?
Sounds Like Balloons
Biblical
God & Satan
That Golden Rule
Black Chandelier
Living Is a Problem Because Everything Dies
Bubbles
Many of Horror
Modern Magic Formula
Mountains


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
101 invités et 3 membres
The Dark Dude
Blackcondorguy
Dylanesque
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?