Biffy Clyro

Bruxelles - Belgique [AB Box] - dimanche 17 février 2013

Les écossais de Biffy Clyro cartonnent au Royaume-Uni, notamment depuis Puzzle en 2007, aussi s'apprêtent-t-ils à défendre la sortie de leur double album intitulé Opposites en s'attaquant aux plus grandes salles de Grande Bretagne.
Néanmoins avant cela, c'est en Europe continentale que le trio va s'échauffer dans des salles à dimensions humaines, dans des pays où ils ne sont pas (encore) considérés comme des stars.
Premier arrêt : l'Ancienne Belgique de Bruxelles.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, c'est le groupe Blood Command qui assure la première partie. Ce quintet en provenance de Norvège distille une espèce de Metalcore à la sauce Bullet For My Valentine. La chanteuse passe son temps à gueuler certes, mais l'énergie du groupe semble être appréciée par le public. Et si leur dégaine à la Good Charlotte pourrait en tenter plus d'un de critiquer avant d'avoir entendu la moindre note, il faut reconnaître que tout n'était pas à jeter même si c'était loin d'être formidable non plus. Disons qu'on a vu pire.

L'attente est ensuite assez longue, il faut dire que vérifier trois fois chacune des six ou sept guitares de Simon Neil demande du temps ! La seule distraction aura été de voir le drapeau à l'effigie du dernier album descendre au fond de la scène.
Les lumières finissent enfin par s'éteindre et le public, qui commençait à bouillir d'impatience, peut enfin se lâcher. A ce propos, cette date bruxelloise apparaît comme le début d'une nouvelle ère pour le groupe, en Belgique en tout cas. En effet, alors que les écossais se produisaient devant un public clairsemé au Pukkelpop 2007 ou dans de petites salles il y a quelques années encore, comme à la Rotonde ou le VK Club de Bruxelles ou encore le Trix Club d'Anvers, le groupe est cette fois-ci passé à la catégorie supérieure. En effet, bien qu'en configuration "Box", l'Ancienne Belgique était sold-out ce soir et le public était manifestement composé en grande partie de connaisseurs, et non plus de simples curieux, les nombreux "mon the biff'!" entendus en attestent. Les plusieurs passages dans les grands festivals européens et autres premières parties prestigieuses ont, semble t-il, fini par exposer le groupe à un plus large public. On ne s'en plaindra pas, après six albums de grande qualité, il était temps qu'ils soient récompensés en dehors de leurs frontières !
Mais revenons-en à nos moutons, une fois les lumières éteintes, le claviériste s'installe discrètement à son poste (c'est-à-dire caché derrière un ampli) et entame l'intro de "Different People", également titre d'ouverture du dernier album. Simon Neil débarque ensuite, torse nu, coiffé et peigné (ou presque), pour le plus grand plaisir de ces dames. Si le chanteur a l'air nettement moins hirsute que sur la tournée précédente, il a en revanche encore quelques tocs dont on se demande si c'est juste pour le show ou si le jeune homme est réellement et totalement sein d'esprit. Toujours est-il qu'il est accueilli avec ferveur par le public belge et fera preuve d'application dans son chant, ce qui n'a pas toujours été le cas. Seule inquiétude : la batterie manque de pêche sur ce premier titre, un comble pour un concert de Biffy. Heureusement, dès l'explosif "That Golden Rule", tout rentre dans l'ordre et ça commence à remuer dans la fosse.
Ce n'est guère une surprise, mais le nouvel album sera largement à l'honneur ce soir, sachant qu'il s'agit d'un double en plus, il y avait largement matière à étoffer la setlist. A ce titre, les morceaux les plus 'tubesques' fonctionnent très bien à l'instar de "Sounds Like Balloons", "Black Chandelier", "Modern Magic Forumula" ou encore "Pocket", "Biblical" et le joli "Opposite". Plus surprenant, seront également interprétés pour la première fois "Spanish Radio" (et sa trompette samplée) ainsi que "Skylight". Si ce ne sont pas forcément les titres les plus adaptés à la scène, ils ont eu le mérite de varier le set et de rompre avec une setlist peut-être un peu trop tournée vers les singles.
En revanche, mieux valait ne pas trop attendre de vieux titres puisque seul "There's No Such Thing as a Jaggy Snake" représentera le Biffy pré-"Puzzle", époque où les trois écossais donnaient dans un rock nettement plus tordu.
On notera que Mike Vennart (ex-Oceansize, actuel British Theatre) apparaitra d'un coup par magie aux côtés de James Johnston sans qu'on sache s'il était là depuis le début ou non. Toujours est-il que ni lui ni son collègue claviériste n'auront droit à une présentation. En tout cas, il viendra participer à la fête, entre autre lors des quelques titres des albums précédents, qui font d'ailleurs encore mouche sans problème, avec en tête "Bubbles", "Living Is a Problem Because Everything Dies" (on aimerait vraiment savoir comment ils arrivent à la jouer sans faire le moindre pain celle-là) et le parfait "The Captain" durant lequel des fans brandiront le drapeau écossais. En revanche, "Who's Got A Match ?" semblait surtout là pour faire plaisir au public, même chose, dans une moindre mesure, pour "Mountains" qui clôturait le concert, comme c'était déjà souvent le cas sur la tournée précédente.

Voilà un début de tournée idéal pour Biffy Clyro. Une excellente salle, remplie d'une foule nombreuse et motivée (on se répète, mais ce n'était pas gagné), un groupe déjà bien en jambe, visiblement heureux d'être là et un nouvel album qui semble déjà très bien reçu par le public.
Histoire de trouver quelque chose à redire, on regrettera une setlist un poil bordélique et quelques titres qui mériteraient d'être remplacés. Néanmoins, on ne pouvait qu'être pressé de revoir le groupe après une telle prestation !


Très bon   16/20
par Billyjoe


  Setlist :

Different People
That Golden Rule
Sounds Like Balloons
Black Chandelier
Modern Magic Formula
God & Satan
The Joke's on Us
Victory Over the Sun
Bubbles
Biblical
Spanish Radio
Living Is a Problem Because Everything Dies
Pocket
There's No Such Thing as a Jaggy Snake
Machines
Opposite
Who's Got a Match?
Booooom, Blast & Ruin
Many of Horror
The Captain
>>>>
Skylight
Stingin' Belle
Mountains


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
119 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :