Placebo

B3

B3

 Label :     Vertigo 
 Sortie :    vendredi 12 octobre 2012 
 Format :  Mini Album / CD   

Après 3 ans d'absence, le célèbre trio polyglotte revient avec un EP de 5 titres en attendant le fameux 7ème album pour 2013. Sorte de répétition générale quoi.

Déjà, il faut rappeler le contexte : qui est Placebo ?
Véritable révélation des 90's, le groupe a su s'imposer dans le monde de la musique de fort belle manière, il faut dire que le groupe avait tout pour réussir : de bonnes influences (Sonic Youth, Bowie, Lou Reed...), un style propre, un leader charismatique, une identité et surtout de nombreux titres comme "Pure Morning" ou "Every me, Every You" qui se sont imposés comme des hymnes pour toute une génération.
Jusqu'à atteindre l'apogée en 2003 avec Sleeping With Ghost et un certain titre nommé "The Bitter End".

Encensés par certains, démolis par d'autres et un vrai succès grand public, Placebo était en train de devenir un groupe culte qui marque son époque. Un peu comme le fait Muse actuellement.
seulement voila, depuis 2003, le groupe a clairement perdu la recette : un Meds petit bras qui n'a pas su marquer les esprits, et une pseudo révolution avec Battle For The Sun où le groupe semble méconnaissable, mêlant auto-parodie et (trop de) mélanges de genre, perdant ainsi toute son identité initiale.

On peut dire que d'une certaine manière, le groupe a déçu voire même bidé depuis 2003, et il était difficile de lui prédire son avenir... A quelques mois d'un nouvel opus qui sera surement prépondérant pour l'avenir du trio, ce B3 est intéressant a écouter pour voir où en est le groupe.

Et...il faut dire que c'est plutôt pas mal, bon ça ne pue pas le génie à plein nez mais on commence à revenir à quelque chose de plus basique, plus essentiel, et plus audible...
Autant le titre éponyme "B3" a quand même quelques sonorités communes avec leur dernier album en date (essentiellement ces grosses guitares que Molko peine a suivre par sa voix), mais par la suite on notera quand même les gros efforts de fait : j'ai même pas peur de le dire mais "The Extra" est peut être leur meilleur chanson depuis 9 ans.
Rythmée, énigmatique, bien coordonnée entre l'instru et la voix de Molko et surtout pas poussive pour un sou. Ça ne sonne pas faux, quoi.
Les deux derniers titres "I Know Where You Live" et "Time Is Money" ne se défendent pas trop mal non plus. Attention, on a toujours pas retrouvé des sommets, mais quand même !
-Je passe "I Know You Want to Stop", le deuxième titre de cet EP, qui est une reprise de Minxus et qui donc ne présage pas grand chose de la direction prise par le groupe.-

Rien que pour les trois derniers titres et en particulier "The Extra", cet EP est déjà porteur d'espoir, en espérant que ce soit le style musical pour lequel le groupe a opté pour nous offrir leur 7ème production.


Pas mal   13/20
par Crunchips


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
198 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?