Muse

Origin Of Symmetry

Origin Of Symmetry

 Label :     Naïve 
 Sortie :    2001 
 Format :  Album / CD   

Le premier album de Muse, Showbiz, était déjà loin d'être un chef-d'oeuvre mais avait l'avantage d'avoir une certaine fraîcheur et une certaine efficacité. Dans cette pathétique suite, il ne reste que les défauts, pire, ils sont amplifiés ! On trouve ainsi des lignes de piano prétentieuses et ridicules, un chant nasillard et gueulard à la limite du supportable, des structures de morceaux éculées rappelant les plus grandes heures du metal progressif, des lignes de basse se voulant tellement efficaces qu'elles oublient d'être agréables à l'écoute... bref ! Certains, en manque de Radiohead, avaient vu en Muse à l'époque de Showbiz, une sorte de substitut à leur mal ; cet Origin Of Symetry ne risque pas de les faire décrocher de leur addiction à Thom Yorke et ses troupes.


Immonde !   2/20
par X_Elmo


 Moyenne 13.21/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 septembre 2003 à 23 h 17

Bon je suis d'accord que Muse, ne fait pas de la musique très innovante, maisde la à mettre 2/20... cet album est loin d'être parfait, mais je trouve cette note assez dure... ne serait ce déjà que pour "New Born" et "Hyper Music"... deux titres incontournables... le reste de l'album est bien en dessous... mais moi-même (qui n'aimait pas du tout le premier album) à la première écoute de Origin Of..., je suis resté stupéfait par ce titre... l'intro est superbe et le refrain mélodique à souhait... quand à "Hyper Music", ce titre est génial car ce n'est pas du Muse justement... riff croisé entre Page et Hendrix... du pur bonheur... bon le reste sonne beaucoup moins bien je l'accorde... mais savoir qu'un groupe peut créer de tels morceaux, peut nous réservez des surprises pour l'avenir... par contre une chose inquiètante... quand on voit comment à très mal vieilli le premier opus (la production sonne très molle), on se demande comment va vieillir celui-ci... donc cet album vaut au moins 10 pour ces 2 chansons magiques... le reste est insignifiant...
Moyen   10/20



Posté le 03 janvier 2004 à 21 h 41

Je vais être à mon tour très objectif et direct : Je n'aime pas Muse et j'exècre cet album. Plus sérieusement Origin Of Symmetry ne possède aucune originalité, la voix du chanteur me donne véritablement mal au cœur tant elle est exagérée et les textes sont insipides. J'aurais sans doute pu leur attribuer un peu moins que la moyenne si je n'avais pas entendu "New Born" passer en boucle pendant des mois sur certaines radios, provoquant en moi une véritablement aversion pour ce groupe.

PS : Saez ? Et pourquoi pas Kyo pendant que nous y sommes ?
Exécrable ! !   1/20



Posté le 05 janvier 2004 à 21 h 22

Pour moi Origin Of Symetry est un excellent album de Muse. le groupe a beaucoup évolué depuis Showbiz et on remarke pas mal de nouvelles choses qui sont très interéssantes. On trouve de très belles chansons dans cet album comme "New Born", "Plug In Baby" qui sont pour moi les plus belles chansons de Muse. Certes on sent dans cet album que le groupe a encore a progressé mais je trouve que c'est un très bon deuxième album qui mérite de bonne très bonne critique. En plus les paroles de cet album son très très belles et Matthew Bellami a vraimen une belle voix !!!!!!!!!
Excellent !   18/20



Posté le 22 janvier 2004 à 00 h 28

Mais on n'a pas le sens de la mesure sur ce site !!! Quand on met 2 à Origin Of Symmetry et 16 à Murray Street des Sonic Youth (une pure daube, rendez moi mon Dirty), c'est qu'on a un problème. Apprenez cher ami, qu'il existe des notes intérmédiaires entre 19 et 2, et qu'il serait parfois sage de les utiliser. Sinon, le 2ème opus de Muse est un excellent album, bien plus violent que Showbiz mais toutefois moins touché par cette grâce qui faisait mon bonheur.
Bon   15/20



Posté le 02 février 2004 à 17 h 26

Il peut paraitre étrange de réagir maintenant à une sortie qui a deux ans mais ç'en est trop de lire tout ca. Depuis quand on a la prétention de se trouver dans la tête des musiciens et de vouloir ainsi expliquer le sens des chansons. Lamentable c'est plutôt un adjectif que j'utiliserai pour qualifier ces réactions : un piano prétentieux? tu lui as demandé et il t'a répondu je suppose qu'il ne faisait de la musique que dans un seul but : se la péter?!! N'importe quoi. Quant à traiter le chant de gueulard à la limite de l'inaudible faut vraiment arrêter d'halluciner. Enfin si une condition pour trouver quelque chose bien est que cela ressemble à Hendrix ou Page ben reste borné dans ton monde fini.
Bon   15/20



Posté le 27 février 2004 à 15 h 18

Comment peut-on dire que la voix de Bellamy est inaudible ? Il possède actuellement, avec le chanteur de System Of A Down, la plus belle voix du rock. J'avais bien aimé Showbiz qui était une véritable bouffée d'air frais en 1999 pour la musique rock et je pense que Origin Of Symmetry est encore meilleur que celui-ci. Il est plus travaillé et plus délirant, atteignant souvent un son baroque totalement jouissif (en partie grace à la trippante voix de Bellamy)notamment sur "Citizen Erased", "Megolomania" et "Space Dementia". L'album est très solide, les chansons se suivent sans problèmes malgré "Screenager" qui est le seul déchet d'OOS. Je n'ai pas encore écouté leur nouveau Absolution, mais je peux affirmé que Muse est un des très nombreux bons groupes britanniques pop-rock actuel avec un son qui leur ai bien spécifique: original tout en étant très accessible.
Très bon   16/20



Posté le 29 février 2004 à 21 h 13

Bon je vais être objectivement subjectif, ce disque est vraiment horrible, des arrangements pompeux, une voix tout juste bonne a faire mouiller des adolescentes prépubères, et surtout le plus agacant, un nombrilisme hallucinant. Pour avoir eu la malchance de voir Mr. Bellamy en concert, je peux affirmer qu'il fait plus que péter plus haut que son cul, (il chie au dessus) il court partout, reproduit tout les clichés du rockeur de base etc... Enfin il se prend deja pour une légende. Donc voila, à réserver aux fans de Saez et autres Kyo.
Insipide   7/20



Posté le 02 avril 2004 à 03 h 35

Ouah comme ça lapide sur Muse ! Les textes sont insipides et creux, certes. L'avantage de ne pas être bilingue, c'est que les textes sont d'une moindre utilité. Pour la musique, moi je suis client du lyrisme rock de Muse. La tournée de "Showbiz" ne m'a pas montré d'eux des péteux grandiloquents et le fait de les qualifier ainsi rend les auteurs de cette critique encore plus péteux et grandiloquents... Rangez vos références défuntes (Hendrix, Led Zep)... Pour le reste, je trouve "Absolution" absolument pourri, et pour le coup, Muse sombre dans le ridicule comme certains l'ont dit... "Origin..." reste un album excellent ne serait-ce que pour avoir tenté la grandiloquence au risque du ridicule.
Excellent !   18/20



Posté le 14 avril 2004 à 22 h 28

"Origin Of Symetry" est le premier album de Muse que j'ai découvert et je dois reconnaitre qu'il ne me deplaît pas ! Je lui avais même trouvé un petit coté original. Pis la chanson "New Born" est vraiment un tube rock à mon avis. Sinon le reste de l'album se laisse écouter, et je lui trouve un coté mystique. Je ne trouve pas que sa ressemble à Radiohead... peut-être est-ce parce que le CD de Radiohead que je possède est "The Bend" (qui est vraiment génial) . Mais j'ai écouté ce qu'ils avaient fait et non je ne trouve pas. Peut-etre n'ai-je pas l'oreille musicale, mais en tout cas je trouve que Muse est un bon groupe et je les aime bien ! Mais c'est vrai que des fois, à des periodes, la voix du chanteur m'énerve !
Donc en bref, Muse est un bon groupe et l'album "Origin Of Symetry" a un côté mystique assez agréable mais je ne recommande pas de l'écouter en boucle car il peut lasser. A consommer avec modération !
Sympa   14/20



Posté le 22 juin 2004 à 14 h 06

Pour moi, Origin Of Symmetry n'est que la suite logique du merveilleux groupe qu'est Muse. Sur ce disque on peut écouter quelques-une des plus belles chansons du groupe, comme "New Born", "Bliss", "Space Dementia", "Plug-In Baby", "Screenager"... Pour résumer, tout le CD est exceptionnel, sans oublier la magnifique reprise de Nina Simone "Feeling Good". Mention spéciale...
J'ai beaucoup aimé écouter ce disque et j'en ai même fait des cures, sans jamais m'en lasser. Je le conseille vivement à tous ceux qui ne connaîtraient Muse que très peu, et qui voudraient en savoir un peu plus. En bref, un magnifique disque qui a bien mérité son succès.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 06 août 2004 à 18 h 42

Je dois dire que Origin of Symmetry est certainement (et de loin) le meilleur album de Muse !!
Tout est parfait dans cet album, la créativité de Muse est ici à son maximum; On y découvre des influences classiques plus que perceptives, alliées à une voix d'une incroyable puissance et à des riffs de guitare très efficaces; le tout a le merite de se melanger extrêmement bien !
Le morceaux le plus impressionant (à mon sens) reste "Space Dementia" qui est d'une incroyable puissance (sentiment que l'on retrouve d'ailleurs à plusieurs reprises au fil de cet album).
Muse nous montre une phase d'eux-même très brutale et à la fois très posée, avec le mérite de ne pas sombrer dans le bourrin... Un disque à remuer les morts, un disque de légende que j'ai longtemps hésité à qualifier d'intemporel, alors je reste sur un bon 19/20 !
Je ne m'en lasserai jamais !!
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 25 septembre 2004 à 13 h 31

J'ai survolé quelques chroniques et j'arrive toujours au même point : qui a décrété qu'originalité = qualité ? N'est-ce pas un peu snob que de dénigrer un groupe sous prétexte qu'il n'est "original" ? Combien de fois avons nous dit, ou nous a-t-on dit : "oh hum... c'est euh... original... spécial même" à propos de quelque chose qui etait juste "immonde" ? Franchement s'il y a bien quelque chose que je n'aime pas c'est cet amalgame entre originalité et qualité !
De plus je trouve le jugement de certain très sèvère. Même si je préfère l'album Showbiz, il me parait dingue d'ignorer des perles comme "Citizen Erased", "New Born", "Space Dementia". Sans compter les chansons certes un peu en dessous mais loin d'etre inaudible (en dehors de microcuts, où je peux concevoir que certain est du mal avec le hurlement sur-aigu de Bellamy) qui compose le reste de l'album.
Origin Of Symmetry est en dessous de Showbiz, n'est pas parfait, mais reste un bon album.
Bon   15/20



Posté le 28 décembre 2004 à 11 h 14

Il faut bien avouer qu'à la première écoute on découvre un album bruyant et on a l'impression que tous les morceaux se ressemblent étrangement.
Cela dit, il faut prendre le temps de l'écouter en étant disponible (ne pas écouter en fond sonore) car il recelle de vrais bijoux. Personnellement je trouve cet album de très bonne facture et d'une grande puissance, à la frontière du rock et de l'electro. Dommage que l'album suivant ne soit pas à la hauteur.
Très bon   16/20



Posté le 19 mars 2005 à 17 h 53

Ce CD est tout ce qu'il y a de plus émouvant, magnifique, sublime ... Ce qui est bien avec ce groupe, c'est qu'on ne l'aime pas à moitié, mais à 100% (ou on déteste, comme vous pouvez le constater).

Personnellement j'ai tout de suite accroché à ce groupe, parce que dès que j'écoutais une de leur chanson, je frissonais (même encore), c'est vraiment indescriptible. Les émotions passent excellement bien.
Parce que Muse c'est ca ... Que des émotions, peut-être que certains trouvent ça trop exagéré, quant à moi je trouve cela totalement normal, c'est vivre sa musique. Faut vraiment être à fond dedans, ce qui n'est pas facile je vous l'accorde !
Je suis émerveillé par des titres comme "Space Dementia" (mon préféré du groupe, ca veut tout dire..), "Megalomania" (quel refrain... puissant !!), "Dark Shines", "Citizen Erased" (sublime, ca me fait un peu penser à "Paranoid Android" de Radiohead, une chanson en plusieurs parties, la fin est d'une beauté sublime...), "Micro Cuts" avec sa voix trafiquée.

Sinon le reste est très bien aussi, des hits plus énergiques à la "Hypermusic", "Plug in baby", "New Born". "Bliss" et "Feeling good" sont des hymnes au bonheur.
C'est le premier album de musique que j'ai eu... Et je pense que aucun autre album n'aura une place aussi importante dans mon coeur que celui là.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 29 août 2005 à 10 h 45

La première fois que j'ai entendu cet album, c'était il y a un moment, on me l'avait prêté. Il ne m'a pas intéressé. Puis il y a quelque mois je l'ai réécouté et là, la musique est envoûtante, violente, sensible, on est tout de suite embarqué par la voix de Matthew Bellamy et ce rythme endiablé. Toutes les chansons ne font qu'une et pourtant chacune a son caractère propre. On ressent de l'émotion et de la grâce quand on écoute ce CD avec attention. On prête une ressemblance entre les voix de Matthew Bellamy et Jeff Buckley. Après avoir écouté cet album, je comprends pourquoi...
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 29 octobre 2005 à 14 h 22

Certainement pour moi le meilleur album de Muse à ce jour. En parcourant les quelques critiques déjà proposées, on retrouve (et ceci, fatalement je pense !) les éternels 'combats' entre les détracteurs de Muse et leurs fans. Pour ma part, j'attribue une très bonne note à cet album où Muse impose sa personnalité réelle, et ainsi se démarque de l'image de pâles copieurs de Radiohead.

"New Born", la chanson qui restera à jamais dans mes préférées, est tout simplement envoûtante, suivie de "Bliss" et de "Space Dementia" (dont l'intro au piano pourrait être qualifiée de magique). Malheureusement, "Hyper Music" fait un peu redescendre l'enthousiasme, bien vite rattrapée par "Plug In Baby", mais surtout "Citizen Erased". Les changements étonnants dans cette chanson font penser à une route un peu sinueuse au bord d'un ravin, mais où l'on ne se perdra pas... Vient ensuite un "Micro Cuts" déroutant par la voix débordante de lyrisme de Matthew Bellamy. "Screenager" et "Darkshines" sont pas mal, et la reprise de Nina Simone "Feeling Good" est très bien faite, Muse se l'étant bien appropriée. On termine enfin sur "Megalomania", titre assez mystérieux mais quand même très plaisant.

En résumé, un album qui plait beaucoup pour certains ou inécoutable pour d'autres, mais à absolument écouter attentivement pour se faire une opinion.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 08 février 2006 à 20 h 22

Après des essais encourageants, Muse remet ça avec Origin Of Symmetry, deuxième album des trois anglais. Et il est vrai qu'avec cet album, Muse confirme le bien et le mal qu'on avait aperçu lors de Showbiz. Le bien, c'est cette énergie, ce talent de composition, et cette faculté à créer des ambiances spécifiques. Dès qu'on entend du Muse, on reconnaît immédiatement. Le mal, c'est ce côté pédant, cette envie d'en faire toujours trop, et d'éviter la subtilité par tous les moyens. Et surtout cette voix... Mais qui lui a appris à chanter comme ça, qu'on le pende sur le champ. Crier autant casse toutes les ambiances des chansons, tout le bonheur que l'on peut éprouver à écouter ces morceaux rocks objectivement bien foutus.

L'album commence par "New Born", très énergique, pas trop grotesque, il ouvre l'album comme le précédent s'était terminé, et c'est une bonne nouvelle. Passe alors "Bliss" et "Space Dementia", deux ambiances très proches, très agréables, assez aériennes, parfois gâchées par une voix inaudible qui s'égare, mais ne boudons pas ce talent de composition de haut vol. Puis le drame se fait entrevoir, "Hyper Music" puis "Plug-in Baby" deux titres très rock, très rythmés, mais sans réel intérêt, à part de taper frénétiquement du pied lors des premières écoutes. Viens alors une très bonne surprise, "Citizen Erased" et son riff dévastateur. Titre épique qui s'allonge sur sept minutes passant de la déferlante rock à un electro assez sensible, seule marque de subtilité dans cet album de brutes. La première moitié de l'album s'achève bien, on se dit que Muse a creusé dans de bonnes voies, on arrive même à penser que Muse peut devenir un très bon groupe en corrigeant quelques faussetés. Cool!
Mais non, le bonheur ne dure qu'une moitié d'album. Quoique c'est déjà pas mal. "Micro Cuts" est un titre très bizarre, cette voix aiguë au possible criée dans un parlophone, ça aurait pu être une bonne idée, mais on a du mal à se sentir à l'aise à côté d'un bruit pareil. Puis "Screenager", carrément inutile, et "Darkshines", titre pop-rock agréable mais qui n'a rien de la magie que Muse propose depuis le début de cet album. "Feeling Good" semble être un des meilleurs morceaux de l'album, jusqu'à ce qu'à la fin, on découvre un Bellamy fou, qui hurle comme un dératé, un titre à l'image de "Showbiz", cette chanson du premier album qui débute formidablement bien avant de s'égarer irrémédiablement. Le titre est clos par "Megalomania", assez pompeux et là encore, sans véritable intérêt, à part celui de combler l'album.
C'est dommage, Muse aurait pu faire un album incontournable en restant dans une certaine mesure, mais il a fallu qu'ils en fassent trop (ou pas assez sur certains titres). On aurait pu espérer que le troisième serait le bon, mais non, Muse serait-il un groupe déjà perdu ?
Sympa   14/20



Posté le 28 juillet 2006 à 14 h 13

Quand tout le monde s'extasie sur leur dernier album, moi, j'en rajoute une couche sur le deuxième: Muse m'use (rooooh!) au plus haut point. Bellamy et son complexe Thom Yorke-Jeff Buckley, leur irrésistible ascension dans les charts (moi ? jaloux ?!!!) et leurs délires néoclassiques, j'en peux plus. Muse on te le vend le matin à la TV, l'après midi dans ton super marché et le soir à la radio... Et là je sature. Alors c'est un peu comme pour le Da Vinci Code, les trucs qui énervent ont tendance à intriguer. Je saute le pas, j'écoute, je me force... "Pourquoi est-ce que j'aurais pas le droit moi aussi d'aimer Muse ? Je veux mon Muse point barre ! Gnaaaaaarrrgggg !!".
Tout commence bien avec "New Born", c'est doux, c'est bien joué, le groupe a un son propre à leur identité, tout à la fois austère et sombrant dans une opulence baroque... Pas mal quoi... "Bliss" ça coince un peu, ces déflagrations de guitares me flanquent une nausée pas possible. Les morceaux au fur et à mesure de l'album s'allongent, dégoulinent mais ça a beau être carré, c'est pas très intéressant quand même. Et ce, malgré une alternance constante entre morceaux "rock" et morceaux dits "beautiful because it's soooo Muse" ("Darkshines" ou encore "Space Dementia") pour montrer que, oui, le groupe sait faire des chansons qui plaisent et aussi des mélodies rien que pour eux tout seul, leurs propres private jokes façonnées au gré des jams de répèt.
Ne cherchez pas à comprendre, Muse on aime ou on déteste. Moi je déteste. Même la reprise de "Feeling Good", sisi j'vous jure.
L'art c'est exactement ça: faire réagir, donner envie de vomir ou d'applaudir. Ben les Muse on réussit sur ce coup là. On peut pas leur en vouloir. Ils trouveront toujours des gens pour vouloir avaler leur amère potion, j'en boirai d'autres.
Mauvais   5/20



Posté le 17 août 2006 à 22 h 22

Une fois de plus, j'ai adoré. Les chansons sont superbes, la voix de Matt qui énerve tant (peut être un peu de jalousie parce que c'est pas tout le monde qui peux chanter comme ça est magnifique. La reprise de "Feeling Good" de Nina Simone est nettement mieux que la version originale. J'aime les textes, toutes ces choses que Muse ose oser et qui peuvent paraîtrent prétentieuses, Muse est un groupe prétentieux et ça lui va bien. Leurs chansons ont une telle intensité, tellement d'émotions, ça fait plaisir d'écouter ça ! "Megalomania", "Plug In Baby", "Dark Shine"... tout ça c'est magnifique ! Que dire... j'adore !
Excellent !   18/20



Posté le 20 août 2006 à 02 h 38

Muse par-ci miouse par-là ! Il est vrai qu'à moins d'avoir passé les 5 dernières années en hibernation ou sur la planète Mars, impossible de ne pas avoir entendu parlé du 'phénomène' Muse (oh la laaaaaaa) et du génie (on le cherche encore) de Matthew Bellamy. Désolé pour les fans d'être aussi radical mais pour moi Muse c'est du sous-radiohead à la sauce moderne et commercial.

Allons y maintenant pour la chronique de l'album ! Ca commencait bien pourtant... "New Born" c'est amené doucement par une montée progressive : d'abord un riff de synthé plutot sympa. Ensuite Mathewwwwww (comme s'extasie les fans en furie) commence à chanter, et plutôt pas mal il faut quand même le souligner. Enfin un brusque changement de rythme et c'est la déferlante des guitares et de la batterie qui commence. Très bon morceau. Dommage que le reste de l'album ne soit pas du même accabit. Ou plutôt si. Les chansons sont tellement uniformisées, sans âme et se ressemblent toutes. Le single "Bliss" : mouais j'ai déjà connu plus d'émotions en écoutant de la musique. Le reste n'est qu'une déferlante de chansons mielleuses uniformisées pour les radios. Origin Of Symmetry est pour certains un album révolutionnaire. Il ne joue cependant pas dans la même cour que le Nevermind de Nirvana ou le Sergent Pepper des Beatles. C'est tout ce que j'ai à dire.

Alors une chanson tolérable sur 11 ça nous fait 2/22 (j'ai quelques restes du cours élémentaire de mathématiques). Soyons indulgent j'arrondis à 2 sur 20 ! Immonde : ca convient plutôt bien ! Longue vie à Muse !
Immonde !   2/20



Posté le 22 septembre 2006 à 01 h 50

Il est assez tentant, à la lecture des multiples chroniques de ce disque, de comparer les compétences en orthographe des chroniqueurs à la qualité des compositions de leurs idoles. Est-on supposé en déduire qu'il faut être totalement stupide pour aimer Muse ? Je suppose que l'âge moyen des fans du groupe est un autre indice.

De toute évidence, Muse n'est pas un mauvais groupe. A vrai dire, c'est même excatement le genre de groupe qui permet d'introduire certaines personnes dans le monde merveilleux du rock.

Le problème, c'est qu'une fois franchi ce cap, on peine à trouver le moindre intérêt au groupe. Pour avoir été moi-même fan de Muse à 14 ans, je sais ce qu'il en est. Je pense sincèrement que quiconque a plus de 18 ans et écoute toujours Muse n'aura jamais la moindre compétence en matière musicale. Même si 'compétence' est un bien grand mot si l'on considère que le rapport que l'on entretient avec la musique est une chose purement personnelle et par conséquent subjective.

L'écoute (la 50ème écoute, en fait) de cet album m'inspire donc un conseil, plus qu'un jugement: si vous avez aimé Muse, ce qui est parfaitement compréhensible, vous devriez très certainement essayer maintenant de passer à l'étage supérieur. Pourquoi ne pas vous intéresser aux années 60 ou 70 ? Les parties de clavier y sont souvent meilleures que celles de Bellamy, et les compositions sont tout de même d'un niveau supérieur. Si vous vous sentez capable de sauter une classe, tournez-vous vers The Mars Volta. Histoire de comprendre pourquoi Bellamy n'est pas 'Un CoMpoSiTeUr dE gEnIe lol'.

Je sais bien que certains vont me haïr pour cette chronique, mais il fallait que ça sorte. Marre de me retrouver dans des soirées où je suis le seul à avoir envie de défoncer les cd de Muse à coups de marteau. Marre d'entendre du Muse partout.

Rendons à César ce qui est à César: Muse ne sera jamais Radiohead, ni Led Zep, ni même une sorte d'équivalent de Nirvana dans les années 2000 (pour le côté 'révolutionnaire' mis en avant par certains. Je ne comprends toujours pas pourquoi).
Insipide   7/20



Posté le 09 mars 2007 à 19 h 36

Muse est très certainement le groupe qui déchaîne le plus les passions, positives comme négatives, sur ce site comme ailleurs, et le disque qui exacerbe le plus les divergences est justement ce Origin Of Symetry, et il faut avouer que Matthew Bellamy et ses deux acolytes nous ont pondu sur ce qui n'est que leur second album, quelque chose sans aucun compromis, ceci explique cela.

Le lyrisme et la grandiloquence qui caractérisent leur musique sont ici à leur paroxysme. Ils ont poussé leurs idées jusqu'au bout, ce qui fait de ce disque le plus expérimental de leur carrière. Donc autant le dire tout de suite si vous entreprenez une découverte de Muse, ne commencez pas par ce disque, vous risqueriez de vous façonner une idée fausse du groupe. Personnellement le premier disque de Muse que j'ai eu a été celui-ci et je dois dire que ce n'est que depuis quelques mois que je ne l'apprécie je pense à sa juste valeur (cela vaut principalement pour les chansons les plus 'étranges', car "Plug In Baby", aussi bon que soit ce morceau, cela faisait déjà longtemps que j'en avais fait le tour).

Je pense qu'on peut scinder cet album en deux parties: d'un côté les tubes (même si je n'aime pas trop ce mot), à savoir "New Born", "Bliss", "Plug In Baby" et peut-être "Feeling Good" qui font toutes partie de tous leur concerts, ce sont les plus incontournables de la carrière du groupe (pas forcément les meilleures, chacun ses goûts, et également pas celles qui passent le plus en radio, loin de là) et elles sont toutes les quatre sur ce CD.
De l'autre les chansons présentant un rock dit 'progressif' dont certaines sont complètement déjantées, et toutes avec des contrastes fous, où la passion de Matthew Bellamy pour la musique classique et des compositeurs comme Rachmaninov ou Chopin s'entend plus que nulle part ailleurs. Le piano se mélange à la guitare, tout s'enchevêtre dans des compositions d'une complexité assez impressionnante. Dans cette optique là, "Space Dementia" est un véritable chef-d'oeuvre. Ces quelques morceaux forment le sanctuaire des chansons de Muse les plus gardées de l'auditeur basique de radios populaires.
En tous cas si vous trouvez que Muse ce n'est pas du rock indé, faites l'effort de découvrir au moins cette petite dizaine de chansons, si vous n'êtes pas conquis, ce que je peux tout à fait comprendre, du moins vous serez obligé de reconnaître l'originalité et l'unicité de ce que fait Muse.

Cet album est sans conteste le meilleur de Muse et j'ai le pressentiment que cela le restera longtemps, probablement toujours... En effet on y trouve toute la rage d'un groupe jeune, mais pourtant déjà mûr et surtout le génie d'un compositeur à qui on impose (ou qui ne s'impose) aucun frein.
Dommage qu'ils n'aient pas continué sur cette voie, ils auraient pu devenir des sortes de Radiohead en moins soft (la définition du groupe parfait en somme).
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 26 mai 2007 à 22 h 42

Bon il me semble que je dois défendre un peu les petits anglais ! En effet, pathétique ? Grandiloquent ? Pas d'accord ! Non ce Origin Of Symmetry est, pour moi, un album étonnant, original, efficace et qui délivre un potentiel émotionnel énorme. Commencons par "New Born", une premiere partie piano, la voix cristaline de Matthew nous berce comme un nouveaux né... Puis l'orage, le riff assassin nous envahit les oreilles avec délectation. Les couplets frénétiquement frappés sur la six cordes sont accompagnés d'un chant mystifiant et d'une batterie frappante, puis les refrains comme un exultoire délivrent la rage du génie. "Bliss" : des petits claviers en intro puis l'explosion des guitares sautillantes précèdent des couplets amoureux qui amènent un refrain puissant et efficace qui démontre, si besoin est, la maitrise vocale de Belamy. "Space Dementia" : beau tout en finesse, un trip spatial très émotionnel porté par un piano sobre et délicieux à l'oreille. "Hyper Music", un des morceaux que je préfère : rentre dedans, brut de décofrage, efficace et sans artifice, le trio ne triche pas et Matt libère sa colère sur un refrain tout simplement énorme ! "Plug In Baby", l'excellence, un riff énormissime prenant, une basse discrète mais bien présente et refrain toujours aussi puissant : un morceau bluffant ! "Citizen Erased". Un morceaux déstructuré, tantôt violent, tantôt calme. Un morceau inexpliquable qui provoque une foule de sentiments dans ma tête : impossible d'être objectif. "Microcuts", là je comprends que l'on puisse détester. Un morceau plutôt flippant ou le leader chante en aigu tout du long en explosant à la fin, le tout porté par des arpèges hypnotisants. On adore ou on déteste, j'adore. "Screenager" plutôt joli mais bon un brin chiant chiant, pour moi la faille de l'album. "Darkshines", hum assez inexpliquable aussi : beau, profond, paroles magnifiques, performance vocale hallucinante, morceau énorme. "Feeling Good", reprise de Nina Simons, reprise magnifique, chialante à souhait, une réussite totale. Enfin "Megalomania", bon moi je n'aime pas du tout dommage de finir comme ca. Bref un album qui est pour moi incontournable. Grandiloquent ? Non sincère, à la hauteur du talent de Matt Bells qui livre ici un album torturé, à l'image de son état d'esprit de l'époque où il avait sombré dans la parano.
Excellent !   18/20



Posté le 25 juin 2007 à 15 h 31

Je chronique Muse surtout par colère envers tous les pseudos "professionnels de la musique", voyons plutot : "Muse ca passe tous les jours a la radio" ah. Moi je n'écoute pas la radio sachant que je suis assez difficile en musique, j'ai du mal à supporter d'écouter des musiques que je n'apprécie pas, même en fond sonore. A mon avis ce qui dérange ces gens qui crachent sur Muse et leurs adorateurs, c'est qu'on en parle trop. Du coup, se pavaner en disant "j'écoute du Muse !" accroche moins le regard. Je ne me suis personnellement jamais fait influencer par qui que ce soit en matière de musique et j'estime que chacun a le droit d'écouter ce qu'il veut, la musique n'est pas une science collective mais un plaisir personnel, ainsi je m'insurge quand je vois le nombre de critiques se foutre ouvertement de la gueule de ceux qui OSENT (c'est le bon terme) écouter Muse. Si demain les "Sonic Youth", les "Hives", les "Interpol" (je cite ce que j'ai lu) passent entre les mains du "grand public" ("Oui ces gens font partie d'un autre monde, nous autres fans d'indé étant supérieurement intelligents"), vous serez les premiers à cracher dessus. Qui sommes nous donc pour dire aux autres ce qu'ils doivent et ce qu'ils ne doivent pas écouter ? Bref... J'ai écouté une fois Origin Of Symmetry (Ok certains diront que ce n'est pas assez, mais pour moi si) et j'ai trouvé ça plutôt ennuyeux. Je ne suis pas constamment a la recherche d'originalité en matière de musique mais il faut que ça m'accroche l'oreille, or ici, je ne retiens aucune chanson. On parle de "New Born", mouais pas trop mon truc, peut être un peu longue. On parle de "Space Dementia", un morceau bien étrange on dirait un mélange de Air (pas le meilleur) et de ce que fait "Muse" habituellement. Assez indigeste, surtout avec ce clavier et tous ces effets de voix un peu crispants. On parle de "Hyper Music", ca tourne un peu en rond. "Bliss" est un mélange de Jean Michel Jarre et de Muse... Enfin, on parle de "Plug In Baby". Honnêtement c'est pour moi la meilleure de l'album. Maintenant, il n'y a pas non plus de quoi l'intégrer dans une sélection musicale, c'est juste pas mal sans être vraiment original par rapport au reste. Pour la deuxième moitié de l'album je crois m'être endormi, désolé.
En bref un album qui ne révolutionne rien, pas pourri ni génial, rien de vraiment transcendant mais ça ne reste que mon avis... (le terme "insipide" qui accompagne ma note est un peu fort mais je n'y peux rien)
Insipide   7/20



Posté le 01 septembre 2007 à 21 h 58

Aahh, Muse. Il y en a des choses à dire sur ce groupe. Tout le monde en parle : ‘Des mélodies entêtantes, Matthew Bellamy est un génie, un chanteur immense, un sex symbol... Leurs chansons sont des chefs d'œuvre...'

Un groupe qui attire les foules, et qui peut se permettre des concerts dans des stades... Jouer dans un stade n'est habituellement réservé qu'aux groupes d'au moins vingt ans de carrière, tels U2, AC/DC ou les Rolling Stones, alors qu'il n'a fallu que quatre albums à Muse pour s'offrir ce petit plaisir. Alors quoi ? D'un côté nous avons ceux qui encensent ce groupe, et d'un autre côté ceux qui ne peuvent pas les encadrer. Je me trouve entre les deux.

Je me penche aujourd'hui sur leur deuxième album : Origin Of Symmetry, sorti après un Showbiz que je trouve assez inégal, avec quelques très bonnes chansons, quelques morceaux en trop, et effectivement une bonne influence de Radiohead. Radiohead, parlons en. L'influence est évidente, mais c'est selon moi à partir d'Origin Of Symmetry que Muse a vraiment créé sa patte. Alors qu'en penser ? Magnifique, ou horriblement mégalo ? Chefs d'œuvres, ou chansons pompeuses ?

Muse, oui ou non ? Je dirais oui et non.

Origin Of Symmetry ne mérite pas d'être qualifié d'immonde, mais certainement pas excellent non plus. Des putains de chansons, il y en a : Le premier titre "New Born" en est une. Cette douce mélodie de piano venue de l'au delà donne une foutre bonne impression après avoir appuyé sur play. Un titre puissant, un bon tube rock quoi. S'ensuit "Bliss", un titre très réussi, bien que nous commencions à faire connaissance avec les intonations grandiloquentes de Matthew Bellamy... Petit à petit on commence à comprendre pourquoi ce groupe est qualifié de mégalo. "Space Dementia" est un excellent exemple de titre mégalo au possible, mais alors c'est là qu'on se pose la question : Magnifique ou mégalo ? Personnellement, "Space Dementia" est un des titres que j'aime le plus sur cet album, bien que je n'hésite pas une seconde à le qualifier de mégalo... Il ne l'est simplement pas au point d'être pompeux. Je trouve que les morceaux tels que celui-ci sont de très belles œuvres, et on a tendance à oublier les influences en ‘musique classique' de Matthew Bellamy.

Exemple de titre mégalo ET pompeux : "Micro Cuts". Affreux, je ne peux pas... Une voix à me faire hérisser les poils, et une plage d'orgue qui me donne l'impression d'avoir voulu dissimuler le trop d'influence radioheadienne. Pourtant l'influence de ce groupe sur Muse reste une influence, je ne suis pas d'accord avec ceux qui parlent de plagiat... Ca reviendrait à reprocher l'influence de Joy Division sur The Cure en 1981 par exemple, un reproche que je n'ai encore jamais croisé... Simplement, Muse donne parfois l'impression de ‘déjà entendu' ce qui est, vous le comprendrez, gênant. Et ainsi, on retourne écouter ses bons vieux Radiohead...

Concernant "Hyper Music", "Plug In Baby", "Darkshines", "Feeling Good"... Bon, ce sont de bonnes chansons heavy rock, puissantes, tubesques... Un peu trop tubesques justement, ça fait aussi partie des choses qui saoulent chez Muse. Déjà que les groupes qui font autant de buzz médiatique me gavent, mais musicalement, trop de tubes tuent les tubes, surtout quand c'est aussi grandiloquent au point d'effleurer le ridicule... Au final, on comprend pourquoi ce groupe va jouer dans un stade. Du tube, du tube et encore du tube.

D'un point de vue personnel je préfère retenir un morceau comme "Citizen Erased". Toujours mégalo, évidemment vu qu'on écoute un album de Muse, mais diablement original... Matthew n'était pourtant pas obligé d'en faire autant du côté de la voix... C'est un gros défaut chez Muse, ça pourrait être un putain de bon groupe, mais malheureusement, le trop de ‘trop' gâche l'œuvre... D'autre part je resterai toujours impressionné par le charisme et le style de Matthew Bellamy, ainsi que son jeu de guitare (Et sa guitare), mais ce sentiment d'avoir affaire à une pastèque est quelque peu désagréable...

La petite perle un peu sous-estimée de l'album serait pour moi "Screenager"... Ambiance flippante, guitare hispanisante, percussions acoustiques, et une voix pas chiante !! Du Bellamy comme on le connaît, qui part dans les aigus, mais au moins ça reste agréable à entendre quoi...

Origin Of Symmetry est clôt par un bien beau "Megalomania"... Qui aurait pu faire un beau morceau éponyme, d'une part grâce au titre, et ensuite parce que musicalement ça résume tout : C'est mégalo, mais pas encore trop pompeux comme peut l'être l'album suivant, Absolution.

Voilà pourquoi de la carrière de Muse, je préfère retenir Origin Of Symmetry, car Showbiz est chiant et trop peu original, Absolution est pompeux au possible, et le dernier album m'est insignifiant (A part "Map Of The Problematique" dont je ne me lasse pas) ... On lit partout ‘Muse se renouvelle à chaque album'... Oui et non. Pour moi les ingrédients sont effectivement différents, mais la recette toujours la même. Quand j'ai écouté d'une oreille le dernier album, j'ai pensé ‘Mouirf, du Muse quoi.'... Ce deuxième album de Muse est donc pour moi le meilleur. J'hésite à employer ce terme, me demandant si je ne devrais pas dire plutôt ‘le moins lourd'.

'Whaa je suis trop fan de Muse, Matthew chante trop bien, il est trop beau, il joue trop bien de la guitare, ce groupe c'est la perfection, j'irais les voir en concert tous les jours si je pouvais !!'
Moui, bin écoute ma petite, je te conseillerais d'aller écouter ceux à qui ils sont toujours comparés : Radiohead... Ou bien ceux qui ont fait leur première partie : Archive. Oui, Muse c'est sympa. C'est pas nul... Mais selon moi il n'y a pas de quoi les qualifier d'aussi exceptionnels que ça... Bien que j'attends de voir ce que peuvent bien composer ceux qui se permettent de les qualifier d'imposture...

En conclusion, Muse oui mais à petite dose.
Correct   12/20



Posté le 01 avril 2008 à 19 h 35

Muse, de manière assez surprenante, est devenu un groupe majeur en Europe, et a même réussi à s'exporter avec succès. Cela peut s'expliquer par le caractère assez... mou du dernier album, mais en 2001, ils ont sorti un très bon opus, un des meilleurs des années 00, du rock british, etc etc, le tout en sortant de l'ombre de Radiohead, dans lequel s'était enfermé le premier album, Showbiz.

Origin Of Symmetry ne fait pas de concessions, contrairement au Muse que l'on connaît actuellement ("Starlight"???). Deux des trois premiers morceaux durent plus de six minutes, et comprennent, dans le désordre, des voix élastiques, des claviers tordus, un jeu de guitare très intrigant ainsi qu'une section rythmique très puissante. "New Born" commence calmement, avec un piano, avant de littéralement exploser avec une guitare filtrée bruyantissime. La basse de Chris Wolstenholme, arme secrète de Muse, enfonce le clou très fort. Le morceau est complexe, mais moins que "Space Dementia" qui sonne exactement comme son titre le fait croire. Avec les effets spéciaux des vieilles séries de SF. Et, évidemment, un break de piano music-hall. Forcément...

La première moitié de l'album est une usine à hits (enfin, hits, dans un monde utopique). "Hyper Music" est porté par un riff machiavélique plus lourd que "Sabbath", alors qu'on pardonnera facilement l'emprunt de la ligne de basse de "Sexy Boy" (Air) : "Plug-In Baby" est parfait, le riff vaut bien le top 10 des meilleures intros de tous les temps. En plus, même si le morceau parle d'une guitare, les Freudiens ont quelque chose à se mettre sous la dent. "Citizen Erased"? On recommence, riff de folie, ligne de basse qui tue, batterie puissante, et ce n'était que l'intro : quand le morceau démarre, la terre tremble. Mais comme ça dure 7 minutes 19, elle a le temps de se refaire une santé, avant de définitivement s'écrouler sur elle-même. Jouissif, et un des rares albums où les claviers sont supportables. Les voix aigües, c'est limite, mais bon, on passe. Quoique "Micro Cuts", c'est un petit peu over the top quand même.

Il faut attendre le neuvième morceau pour avoir un peu de calme, avec le flamenquesque "Screenager". Le bizarre continue, avec "Darkshines" qui pourrait sortir d'un western façon Robert Rodriguez, avant que l'inattendue reprise de "Feeling Good", euh, surprenne. "Megalomania" finit l'album dans le calme, mais un calme menaçant.

Peu, très peu de déchets dans Origin Of Symmetry qui sera très certainement toujours la quintessence de Muse, tout en étant vraiment un très bon album. Alors, que Muse devienne n'importe quoi, fasse des shows à la U2 période Pop, cela n'a pas trop d'importance, quand on sait que quoi qu'il arrive, on aura toujours Origin Of Symmetry pour se souvenir. Leur BloodSugarSexMagik, en quelque sorte.
Excellent !   18/20



Posté le 02 février 2009 à 15 h 02

Une petite explication sur la note, je l'ai choisie car le qualificatif associé est inaudible et c'est ce qui me convient tout à fait. Sans quoi je mettrais dix, par souci de couper la poire en deux. Je relate une expérience personnelle : une énorme bulle avait éclaté sans que je ne m'en aperçoive.

Quel intérêt, pour commencer, de stigmatiser l'amateur ? Surtout pour les causes vues : oui Matthew et la bande drainent des foules de fanatiques à des niveaux divers et il n'est pas exclu que nombre se pâment sur la personne même du bel ami. Et ? On écoute, on trouve ça beau, il n'y a pas matière à avoir honte, cela ne rend pas responsable de l'hystérie. Sans quoi, on s'interdit a priori de découvrir un ou deux albums des Beatles. Voilà pour le point extra-musical.

Je suis dans le même cas que d'autres ici, ce fut un album de chevet. Confirmation, cet album est bel et bien le sommet de la carrière de Muse, et c'est un chef d'œuvre. Si ça ne tient qu'à moi, il marque l'Histoire de la musique. Les principes du groupe sont poussés au maximum, les vocalises du chanteur dans une logique jusqu'au-boutiste, les compositions dans le même ordre de grandeur. Réécouté pour exorciser, ça ne m'a pas du tout laissé indemne. Qu'ajouter ? Je comprends tout à fait ceux pour qui c'est l'album de chevet, oui ça a de quoi ! Je me demande sincèrement s'il est possible de faire plus fort dans le grandiloquent et le pompeux. Le propos artistique est tout à fait cohérent et la fin parle d'elle-même : "Megalomania", déjà le titre parfait, avec la conclusion à l'orgue d'église, référence parfaite.

Cet album est parfait. C'est pourquoi il fut mon Guantanamo à moi.
Inaudible ! ! !   0/20



Posté le 26 mars 2009 à 17 h 33

Origin Of Symmetry est vraiment un très bon album :
"Bliss" avec une introduction au piano qui nous fait penser à des papillions puis une suite accrocheuse de laquelle on ne se lasse pas.

"Space Dementia" avec aussi une introduction au piano très jolie, puis à chaque fois au refrain la voix de Matthew Bellamy un peu modifiée mais qui est très envoutante.

"Citizen Erased", une autre des nombreuses perles de cet album qui va tres fort au début pour s'adoucir dans les 2 dernières minutes de la chanson..

Je ne continue pas car je trouve les autres chansons un petit ton en dessous (à part "Megalomania" et son orgue qui fait de la chanson quelque chose de grandiose).

Muse souffre aussi d'un petit problème notable : les respirations de Matthew Bellamy entre chaque phrase; moins ressenties que dans Showbiz mais quand même entendues.

Muse est un grand groupe que l'on aime ou l'on n'aime pas. Je trouve les 2/20 trop sévères pour Origin Of Symmetry, c'est un excellent album qui ne mérite pas ca.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
72 invités et 1 membre :
Francislalanne
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused