Muse

Lille [Zénith Arena] - lundi 18 décembre 2006

Muse posait ses bagages pour la dernière fois en France pour cette année 2006 en ce 18 décembre, et ce avant une ultime date à Anvers le lendemain. Le concert est ultra complet depuis cet été, alors on autant dire que le trio britannique était attendu de pied ferme.

Avant cela, c'est Razorlight qui ouvre le bal. Ce groupe est encensé en Angleterre, comme un tas d'autres d'ailleurs, et ici en France, on se demande bien pourquoi. Certes, ces messieurs ont eu une certaine aisance sur scène, mais cela ne rattrape pas un set assez répétitif...

21h15 pétante, le rideau tombe et Muse débarque sur "Map Of The Problematique". Choix inattendu mais finalement réussi. On en prend plein les mirettes d'entrée, le décor est énorme. Un piano blanc trône au centre de la scène, la batterie est sur le coté gauche, surélevée par un socle lumineux. Au dessus, une sorte de couvercle projette également des images. Ce même couvercle viendra s'emboîter dans le socle inférieur pendant le solo piano de "Butterflies & Hurricanes", enfermant Dominic Howard. C'est un truc vraiment marrant à voir !
D'autres écrans montrent le groupe jouer en direct, et selon les morceaux, on peut voir également d'autres images défilées (la Terre, l'espace, etc)...
Muse a les moyens de ses ambitions, mais il faut avouer que si certains trouveront tout cela un peu 'too much', l'ensemble colle vraiment bien au caractère grandiloquent de leur musique.

Pourtant, le show n'est pas exempt de tout reproche. Le début du concert notamment, manque un peu de cohérence et les titres (qui sont d'ailleurs joués dans un ordre inhabituel par rapport au reste de la tournée) ne s'enchaînent pas très bien. L'ordre des chansons est un paramètre important, et pour le coup, le choix n'était pas très judicieux.
On notera également des versions de "New Born" et "Sunburn" assez vite torchées.
Cependant, malgré ces quelques points négatifs, le show reste très bon et très impressionnant. Matthew Bellamy et sa bande occupent parfaitement la scène et le public est aux anges.
Si l'on s'interroge sur l'intérêt de laisser "Time Is Running Out" ou "Plug In Baby" dans la setlist, il suffit de voir la réaction de la fosse pour comprendre que le groupe à sûrement raison de les jouer encore.

Muse ce soir, n'a peut-être pas fait le meilleur concert de sa tournée, mais cela reste très nettement au dessus de la plupart des groupes de la scène actuelle...


Très bon   16/20
par Billyjoe


  Setlist :
Map Of The Problematique
Butterflies & Hurricanes
Supermassive Black Hole
Assassin
Hysteria
City Of Delusion
New Born
Forced-In
Bliss
Feeling Good
Invincible
Time Is Running Out
Plug In Baby
>>>
Starlight
Stockholm Syndrom
>>>
Sunburn
Knights Of Cydonia


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
177 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?