Explosions In The Sky

Take Care, Take Care, Take Care

Take Care, Take Care, Take Care

 Label :     Bella Union 
 Sortie :    lundi 18 avril 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

On a pu constater ces dernières années que le "post rock montagnes russes à guitares" a foisonné comme les champignons en forêt après une bonne pluie d'automne. Le post-rock à guitares c'est joli, ça séduit et c'est normal. Mais c'est très facile de faire tout le temps la même chose -du moins je suppose vu le nombre de groupes qui pratiquent cette chose- certains le font très bien d'autres moins. Faut avoir avoir un bon boulot au mixage et en production pour ne pas que ça sonne trop plat et répétitif (sauf quand c'est voulu là c'est encore différent). Alors j'étais impatient d'écouter ce nouveau disque d' Explosions In The Sky Take Care, Take Care, Take Care car le groupe avait annoncé bien auparavant qu'ils allaient travailler sur les compositions de manière différente, chercher de nouvelles orientations. En somme se renouveler.

A l'écoute de ce dernier disque il semble que non, en tout cas je ne l'entends pas du tout. Pourtant je l'écoute et le réécoute pour essayer de voir ce qui change. Foncièrement pas grand chose même si on note ici et là quelques effets un peu différents par rapport aux anciens disques, des enchaînements et des transitions un peu plus originales pour certaines... Mais si peu. La construction des morceaux reste la même, à part peut-être pour "Trembling Hands" premier morceau à être diffusé par le groupe jouant pleinement son rôle de single, s"il s'agit d'un des plus courts de leur discographie : 3mn30 on croirait rêver. Ce n'est peut-être pas si anodin si ce morceau à une rythmique légèrement différente légèrement plus carrée, plus rock, tout en étant marqué par le sceau Explosions In The Sky à l'exemple du reste de l'album. Que les fans se rassurent cette marque de fabrique n'a absolument pas changée et reste parfois efficace : "Postcard From 1952", leurs envolées lyriques sont toujours là et le tremblement que procure ces cordes de guitares te remue toujours le cœur et les yeux. Le disque est bon sans que ce soit leur meilleur. Il transcende moins que les autres, il n'y a plus d'effet de surprise ou d'effets positifs tout court, alors que l'on en attendait un. Pour ceux comme moi qui s'attendait à autre chose, un léger changement de paysage comme Mogwai est capable de le faire, c'est décevant. Surtout quand le groupe l'annonce lui-même. Un effet flop. Les fans seront contents les autres moins.


Pas mal   13/20
par Kaliayev


 Moyenne 14.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 21 juin 2011 à 20 h 28

Depuis le temps qu'on attendait un nouvel album des Explosions dans le ciel, le voila, enfin!

Quelques temps avant la sortie officielle, est mis sur le site d'EITS une des chansons: "Trembling Hands", et là, j'ai peur, un morceau qui n'est pas vraiment mélodique, qui se veut entrainant, avec des voix électroniques derrière le son des guitares, je me demande si ce morceau de mauvaise pop instrumentale est bien une composition des texans que j'aime tant, et, quand l'album complet est sorti, j'avais un très mauvais à-priori.

J'insère le cd dans le lecteur, et découvre "Last Known Surroundings", qui ouvre l'album. Un début calme, les cordes des guitares sont à peine effleurées, puis au loin, une guitare hurle, la batterie démarre, et ça y est, quelques accords cristallins se font entendre, les explosions reviennent, on croirait entendre une piste cachée de ""All Of A Sudden I Miss Everyone"".
Puis vient "Human Qualities", ressemblant étrangement à leur chanson "Day 5", agréable à écouter.
"Trembling Hands" prend le relais, déjà décrit plus haut...
Puis s'enchaînent ce que je considère comme les chansons à mettre sur le podium de cet album :
La première, "Be Confortable, Creature" nous transporte, avec mélancolie, comme Explosions In The Sky sait si bien le faire, la deuxième, "Postcard from 1952", sûrement la meilleure de cet album, nous montre que le groupe a encore le secret des envolées de guitares qui leurs sont propre et qui sait vous amener la larme au coin de l'oeil. Enfin, l'album s'achève sur "Let Me Back In", qui termine cette écoute avec la classique mais efficace alternance entre ballade cristalline et montées en puissance saturées.
Pour conclure, cet album, bien qu'ayant nécessité plusieurs écoutes avant d'en apprécier totalement la saveur, est un très bon disque, certes pas le meilleur du groupe, mais qui a tout à fait sa place dans une discographie de qualité, surtout pour ses trois derniers morceaux.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
121 invités et 1 membre :
Vamos
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus