Today Is The Day

Axis Of Eden

Axis Of Eden

 Label :     Supernova 
 Sortie :    mardi 18 septembre 2007 
 Format :  Album / CD   

À mon goût, Today Is The Day est le groupe d'un album majeur : In The Eyes Of God. Je n'ai jamais retrouvé dans leurs productions précédentes ou ultérieures ce même furieux mélange de crasse et de méchanceté vicieuse, le gros point noir étant que jamais Steve Austin ne retrouva un batteur de la classe de Brann Dailor. Certes, la prestation de Derek Roddy (Aurora Borealis, Council of the Fallen, Divine Empire, Hate Eternal, Nile, etc.) sur l'album Kiss The Pig était monstrueuse, mais les compositions trop sommairement brutales n'arrivaient pas à me captiver. En somme, je décrochais lentement de ce groupe... Jusqu'à cet Axis Of Eden hautement référentiel d'un point de vue politique.
Déjà, la pochette efficace et explicite illustre bien le goût des armes qu'ont ces membres émérites de la N.R.A. En plus, je me dis que deux albums de suite avec Roddy derrière les fûts, ça ne peut pas être deux fois mauvais. À juste titre. "I.E.D." explose tout, d'entrée de jeu. Today Is The Day renoue avec un hardcore bruyant à souhait, étouffant, propulsé à une vitesse vertigineuse par la batterie de Derek. Une ouverture plus que convaincante donc, les vocaux d'Austin restant toujours aussi hallucinés.
Les ambiances tendues et maladives sont également à l'honneur ("Free At Last", le final psychédélique de "If You Want Peace, Prepare For War") et je retrouve dans la grande majorité des titres une profondeur et une complexité que je croyais perdues. Derek Roddy n'y est d'ailleurs pas étranger tant son jeu est incroyablement puissant, précis et technique, finalement très proche de ce qu'il propose habituellement dans les groupes de death metal où il officie également. Question martyriser les peaux, il en connaît un rayon le garçon, et la production met admirablement en valeur sa technique.
Autre point positif, l'homogénéité du propos, chose que je n'avais pas trouvée sur Kiss The Pig. J'ai enfin l'impression d'écouter un véritable album de Today Is The Day, et non pas un assemblage disparate de chansons. Même les compositions les plus lourdes ("No Lung Baby") baignent dans une atmosphère de folie suicidaire, le trio parvenant à créer un magma sonore épais et poisseux renvoyant directement au meilleur d'Unsane.
Les riffs sont majoritairement distordus, bizarroïdes, et les morceaux lancinants ont la part belle. Parfois réellement éprouvant ("Black Steyr Aug"), Axis Of Eden met tout en place pour atteindre un niveau de violence sonore jamais atteint par Steve Austin. Tout y est soit plus rapide, soit incommensurément plus massif ("Total Resistance"), avec une ouverture sur de nouveaux styles : les vocaux death sur "Axis of Eden" ou encore un electro grind violent et dégénéré sur "Desolation."
Avec cet album de trépanés du bulbe, Steve Austin retrouve une inspiration vengeresse, belliqueuse, et reprend sa place parmi les grands groupes de la musique extrême.


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
148 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :