Today Is The Day

In The Eyes Of God

In The Eyes Of God

 Label :     Relapse 
 Sortie :    jeudi 20 mai 1999 
 Format :  Album / CD   

Intense, malsain, dérangeant, sont autant de qualificatifs pouvant illustrer la musique de Today Is The Day. Dès le premier titre éponyme, le ton est donné : plus dur que ses prédécesseurs, plus long également (20 morceaux), l'album prend une dimension métallique au détriment des errances bruitistes qui caractérisaient "Willpower", "Supernova" ou "Temple of the Morning Star". Bien sûr, la marque de fabrique est toujours là : la voix de Steve Austin, halluciné, rappelant Unsane dans ce que ce groupe fait de mieux, des titres de chansons particulièrement accrocheurs ("The Russian Child Porn Ballet") et des passages musicaux d'une rare violence hystérique, uniques en leur genre ("Mayari"). Au petit jeu de l'intertextualité, je décerne la palme à "Going to Hell" dont l'intro n'est autre qu'un sample du film "Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant" (1989), de Peter Greenaway, avec Richard Bohringer. C'est bien vu et l'effet de cette voix de castra est saisissant.
La force de Today Is The Day réside probablement dans cette formule en trio, la section rythmique entourant S. Austin étant toujours époustouflante de technique. Je reste encore estomaqué par l'incroyable performance du batteur Bränn Dailor, aujourd'hui chez Mastodon, ne respectant aucune structure pré-établie et apportant à l'ensemble des titres une dynamique qui, à mon sens, reste inégalée dans la discographie de Today Is the Day. A la fois fin et incroyablement technique, il transcende cet album pour en faire une des pierres angulaires de la musique extrême.
Reste que sur la longueur, In The Eyes Of God peut se révéler moins digeste que ses petits frères, l'agression constante (excepté sur le titre de fin "There is no end", acoustique) et la voix déchirée pouvant user les nerfs les plus aguerris et les tympans les plus solides. La musique de Steve Austin est définitivement un plaisir masochiste...


Parfait   17/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
105 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard