Converge

Axe To Fall

Axe To Fall

 Label :     Epitaph 
 Sortie :    lundi 19 octobre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Tout à déjà été dit sur Converge, tous les superlatifs déjà utilisés allègrement... Et à juste titre d'ailleurs ! Avec une régularité métronomique et à l'aube de leur 20 ans de carrière, voici donc que Converge nous présente un nouveau brulôt : Axe To Fall.
Pour ceux qui connaissent Converge, pas de soucis : nos gaillards n'ont pas changé leur fusil d'épaule. Bannon et sa bande avancent toujours la rage au ventre, et ont d'ailleurs décidé pour l'occasion de s'accompagner de quelques-uns de leurs amis. Et autant le dire tout de suite, la crème de la crème du hardcore (ou presque) est présente sur cet Axe To Fall : on retrouve en vrac sur chacun des morceaux des membres de Hatebreed, Blacklisted, Cave-In, Disfear, The Vows, Genghis Tron ou même Steve Von Till de Neurosis... Converge a vu les choses en grand !
Mais à mon sens cet Axe To Fall ne tient malheureusement pas toutes ses promesses.

Le truc, c'est à chaque fois qu'un nouveau Converge est annoncé, je m'attends à quelque chose d'énorme et qu'à chaque fois je suis servi. Ici, il y a des choses qui sont un petit peu en-dessous de ce qu'est habituellement capable de proposer le quatuor. A trop vouloir en faire et à s'entourer d'amis, Converge aurait-il perdu son identité et son talent ? Evidemment non, mais tout de même. Ou bien est-ce tout simplement l'effet de surprise qui a disparu ? Peut-être, parce que Converge réussissait à chaque album à en jouer pour nous arracher un irrémédiable et jouissif : "Putain, mais ils sont même capables de ça ?!?".
Là, en revanche, Converge ne parvient pas à pousser le bouchon encore plus loin. Ou plutôt ne cherche pas à aller encore plus loin. Le groupe a manifestement souhaité se faire plaisir et jouer avec ses potes. Tout simplement ! C'est le sentiment qui domine à l'écoute de ce nouvel album. D'ailleurs, entre nous, ce n'est certainement pas la qualité des derniers albums de Cave-In qui a poussé Converge à les inviter. Si l'amour rend aveugle, l'amitié rend vraisemblablement sourd...
Tout ça pour dire, qu'on ne trouvera rien dans cet Axe To Fall de foncièrement nouveau, ni transcendant. Juste ni plus ni moins que 13 morceaux de hardcore de bonne facture.

Mais attention, il faut avouer qu'il y a quand même des choses monstrueuses ici (dans le bon sens du terme, j'entends) : "Worms Will Feed" par exemple est un titre ravageur qui pue la classe. Converge n'a manifestement rien perdu de ses capacités à balancer des riffs malsains et tonitruants et à se jouer des ambiances. Excellente pièce de choix que ce "Worms Will Feed", vraiment ! "Damages" est également un morceau brut de décoffrage, durant lequel Converge bouillone, et joue avec les changements de rythme. Et puis il y a évidemment, "Cruel Bloom". Ce morceau acoustique et très calme a tout le luxe de mettre en avant la voix grave de Steve Von Till de Neurosis. Evidemment la grâce ne durant que quelques instants, le morceau se terminera dans un final aux allures de sludge, avant que ne prennent les 7 minutes d'un "Wretched World" inattendu car un peu mou du genou en guise de conclusion.

Peu de surprises donc. Mais Converge reste plus que jamais fidèle à sa ligne de conduite. J'attends le prochain album de pied ferme !


Sympa   14/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
245 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :