New Model Army

High

High

 Label :     Attack Attack 
 Sortie :    mardi 04 septembre 2007 
 Format :  Album / CD   

Après plus d'un quart de siècle d'existence, New Model Army nous prouvent qu'ils ont encore des choses à dire, et ce n'est pas ceux qui les ont vus récemment en concert qui me diront le contraire.
Le groupe a d'ailleurs subi un petit lifting. Si le chanteur-guitariste rageur et engagé Justin Sullivan (seul membre du line-up originel), le bassiste virtuose Nelson (qui est par ailleurs une personne fort sympathique) sont toujours là, formant le noyau dur, avec le batteur (Michael Dean présent depuis 1998), succédant au regretté Robert Heaton, on note l'arrivée d'un nouveau guitariste venu du blues (Marshall Gill) et d'un claviériste (Dean White, qui joue sur scène avec le groupe depuis 1993), d'ailleurs très discret et c'est tant mieux.
Les choses commencent fort avec un "Wired" très puissant, presque punk. Avec "One Of The Chosen", le tempo ralentit quelque peu, on est séduit par cette guitare hurlante et cette batterie tout en roulements. "High" est un morceau plus atmosphérique, avec un synthé orchestral. "No Mirror, No Shadow" est un titre mid-tempo comme seul NMA est capable d'en écrire. "Dawn" se différencie des autres par sa guitare acoustique. "All Consuming Fire" est un morceau rageur, là encore typique du groupe. "Sky In Your Eyes" se démarque par sa guitare au son clair. "Into The Wind" commence avec une guitare acoustique véloce qui n'est pas sans évoquer leur "tube" "51st State", et il s'avère l'un des meilleurs – sinon le meilleur – morceaux de l'album. "Nothing Dies Easy" est un morceau entraînant, l'un des meilleurs également. "Breathing" est un morceau assez atmosphérique, très intense, avec des roulements de batterie. Le titre "Rivers" commence de manière très apaisée puis monte en puissance. L'album se clôt avec "Bloodsports", morceau speed comme le premier.
Au total, un bon album, un peu plus faible que son prédécesseur Carnival, mais ils sont capables de mieux, et on aurait pu s'attendre à un renouvellement, surtout avec ce nouveau line-up.
Je ne suis pas vraiment convaincu par le jeu du nouveau guitariste, un peu trop bluesy à mon goût, avec un son invariablement gras et saturé. Et les lignes de basse de Nelson ne sont plus aussi géniales qu'avant.
On regrette aussi l'absence de morceau phare, se démarquant des autres, comme c'était le cas sur leurs précédents albums. Où sont les hymnes qui donnent la chair de poule ? Sur High, tous les morceaux se valent plus ou moins, l'album est homogène mais manque un peu de relief et de variété.
Cependant, avec cet album, New Model Army reste largement au dessus de la mêlée des groupes de rock indé.


Sympa   14/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
159 invités et 1 membre :
X_Plock
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?