Baby Shambles

The Blinding

The Blinding

 Label :     Regal 
 Sortie :    lundi 04 décembre 2006 
 Format :  Mini Album / CD   

Le talent de Pete Doherty pour écrire de bonnes chansons n'est plus à démontrer. En revanche, on peut émettre davantage de doutes sur ses capacités (et celles de son groupe) à bien les jouer. The Blinding regroupe donc 5 nouveaux morceaux, assez différents les uns des autres, pour un résultat plutôt agréable.

Si la chanson éponyme n'a rien de révolutionnaire, elle rassure cependant sur le fait que le groupe semble cette fois décidé à offrir une production un minimum potable, chose qui manquait parfois cruellement sur Down In Albion.
"Love You But You're Green" est pour moi la moins bonne chanson du lot, trop molle, et j'avoue ne pas bien comprendre ce qu'ils ont voulu en faire.
"I Wish" relève par contre nettement le niveau : un bijou de reggae blanc, court, enjoué, idéal pour les beaux jours, certains crieront à un plagiat des Clash, les plus récalcitrants à UB40, mais bon, pour une fois que les influences sont certes visibles mais qu'elle servent à créer quelque chose de bon, autant en profiter.
"Beg, Steal And Borrow" renoue avec le Libertines du début, période "The Delenay", là encore, rien de nouveau sous le soleil, mais ça fait du bien par où ça passe.
"Sedative", pour finir, réussit à allier un refrain accrocheur à un couplet qui ressemble à quelque chose, ce qui n'était pas forcément le cas de chansons connues du groupe comme "Fuck Forever" ou "Pipedown".

La plupart du temps, les EP servent soit à caser des pseudo-démos qui ne trouveraient jamais leur place sur album et à les rentabiliser grâce aux fans, soit à mettre des morceaux où le groupe se fait plaisir, point barre. Ici, on est dans le 2ème cas, et ce plaisir est communicatif. L'espace de 5 chansons, Doherty est revenu au rock et à rien d'autre, pourvu que ça dure.


Bon   15/20
par Francislalanne


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 janvier 2007 à 17 h 27

Après un album quelque peu déconcertant, Pete et ses acolytes reviennent pour nous offrir un magnifique EP. On commence tout d'abord par "The Blinding", la chanson la plus difficile d'accès pour moi mais après 2 ou 3 écoutes on se rend compte que cette chanson en a. Ensuite la superbe "Love You But You're Green" avec 2 guitares superbement bien superposés. Puis on enchaîne avec la chansons qui vous redonnera le sourire après une journée chiante: "I Wish", mélange de reggae et de guitare à la Doherty...
Puis vient la chanson qui me rappelle le plus les Libertines (la meilleure), avec un petit solo au tout début...
On finit avec "Sedative", on croit que cette chanson va nous faire mal à la tête, mais NON ! Bien au contraire (le refrain est top).
Merci Babyshambles, en attendant le deuxième album...
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
334 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?