Baby Shambles

Bruxelles - Belgique [Les Nuits Botaniques - Botanique] - mardi 02 mai 2006

Au concert de Babyshambles, le groupe n'était pas au complet. Mais ca importait peu, on voyait que les gens étaient là pour voir le phénomène Pete Doherty, et tant que lui est au complet, le concert sera réussi.
Et il a très bien répondu aux attentes du public. Une arrivée presque irréelle, au milieu de nulle part, l'air de rien, ou si, l'air d'un gosse qui cherche sa maman dans un supermarché. On a du mal à croire en la personne qu'on a en face de soi et d'y voir une des plus grandes rockstar actuelles, mais on sent bien la pression qui monte chaque fois qu'il se rapproche du public. Le pas nonchalant, l'air dérouté; on ne sait plus dire qui est le plus impressionné de la star ou du public.

Puis commence la musique: la guitare de Pete fait des ravages, il y met tout son coeur et son énergie. Le batteur aussi est très bon.
Le live de Babyshambles ce soir me fait un peu penser à ceux des Doors, c'est pour dire ! Ils jouent des versions améliorées et rallongées de longs moments de solos guitare (qui font durer certaines chansons au delà de 10 minutes) des chansons de l'album et d'autres toutes aussi bonnes. Il y a en Pete la mélancolie profonde et l'énergie (du désespoir) qui étaient les mêmes chez Jim Morrison. Il joue de façon très personnelle, selon ses sentiments du moments, et ne suit aucun shéma, ce qui donne un superbe chaos d'une intensité rare, dans lequel il donne ce qui a l'air d'être ses dernières énergies.

Chapeau bas donc à Pete Doherty, qui donne tout ce qu'il a pour qu'on retienne enfin de lui le musicien talentueux et généreux, et qu'on arrête de se soucier de sa vie personnelle. Et que tous ceux qui passent leur temps à le critiquer parce qu'il "donne une mauvaise image au rock'n'roll", etc... aillent voir l'un de ces live (où il est en forme) et y voient vraiment le grand homme qu'il est.


IMPORTANT ! Maintenant vient le gros point noir du concert. Je donne une mention spéciale au bovin public qui mugissait en façe du léger Pete.
Ils ne sont pas là pour apprécier et respecter la musique de la star, mais pour parvenir a extorquer ce qui ce qui peut etre le plus personnel pour elle.

Lorsque Pete, les yeux fermés et la main sur le coeur, se laisse tomber dans le public, les mains ne se tendent pas pour soulever l'artiste, le mettre sur un pied d'estale, mais pour le jeter à terre. Il aura tenu 10 secondes en l'air. Avant de se retrouver enseveli. La tête contre le sol, sous la masse de ces ('fans') hystériques.
Il devient alors totalement passif, une carcasse en proie à ses carnassiers. Ils essayent de récupérer tout ce qu'ils peuvent de l'âme de Pete avant que celui-ci ne puisse se relever et risquer de les quitter. Il est tiré, poussé, écartelé, ses vêtements craquent, c'est ça que l'amour d'un fan offre ? 10 secondes de gloire, puis 5 minutes d'un enfer étouffant ?
J'imagine Pete, submergé, écrasé et arraché, ne pouvant plus rien faire pour leur échapper, l'énergie qui diminue, l'envie de lâcher, mais le devoir de remonter sur scène par quelque moyen possible. Car c'est là sa place, sur la scène, c'est lui la star, la personne à respecter, et qu'on VEUT voir sur scène, pas sous un tas de chairs transpirantes. Mais il est impuissant façe à la masse qui se trouve tout autours de lui (au-dessus compris).
L'étau ne se désert que lorsque les gardes de sécurité, se jettent à grands coups de poings dans têtes ahuries, et tirent à grande peine le corps exténué de Pete hors du troupeau.

Lorsqu'il remet enfin le pied sur scène, celui-ci est déchaussé. Il ne porte plus ni pull, ni t-shirt, ni chaussettes. Tout lui a été pris par le public qui l'aime. Ils l'ont mis a nu, déshonoré, lynché !!!

Dans un état second, il se traine jusqu'au bord de la scène, et la quitte d'un dernier geste d'adieu qui aurait bien pû être un bras d'honneur.

Lorsqu'un artiste se donne ainsi à ses fans, c'est en leur faisant confiance, pour que l'admiration qu'ils lui vouent soit un havre de sécurité et d'honneur. Il s'offre à son public, en disant "faites de moi ce que vous voulez". Et voilà ce que le public belge fit de Pete ce soir-là...


Exceptionnel ! !   19/20
par Simuse


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
155 invités et 1 membre :
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused