The Brian Jonestown Massacre

Take It From The Man !

Take It From The Man !

 Label :     Bomp 
 Sortie :    mardi 28 mai 1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Quel groupe incroyable que les Brian Jonestown Massacre ! Menés par Anton Newcombe, génial leader aussi talentueux que cinglé ; les BJM sortent avec Take It From The Man un album hors normes et, il faut le dire, franchement excellent. Influencés par le rock des 60's (Anton voue un culte à Brian Jones des Stones) et la musique psychédélique, le groupe hyper prolifique (3 albums en 1996) pond ici, selon moi, son meilleur album.

Réalisé avec un budget minimal, le disque est enregistré à l'ancienne et sonne comme un disque des 60's ou des 70's. Résultat : un son brut et sale, ça sonne largement mieux que n'importe quel disque ultra formaté sortant d'un studio clinquant. Et question chansons, c'est très, très fort. Au premier abord, l'ensemble laisse certes l'impression d'un grand foutoir psychédélique mais passée la première écoute, il faut se rendre à l'évidence : il y a du talent.
Les titres sont quasiment tous excellents, variés. Le disque n'est jamais linéaire, on passe de morceaux purement psyché ("Vacuum Boots", "Straight Up And Down") à du rock 60's ("Oh Lord", "Caress"), en passant par une splendide ballade de 8 minutes ("Cabin Fever"), et une love song touchante. Il y a du rock&roll ("B.S.A"), du folk ("In My Life"), de l'harmonica, du cithare, c'est, disons ... délectable !
Le titre "Straight Up And Down" est tellement bon qu'il est joué deux fois pour un total d'environ 18 minutes. Bon, il y a bien une paire d'erreurs dans ces 18 titres, mais ce serait vraiment ingrat de leur en tenir rigueur, par rapport à la qualité de l'ensemble.

Take It From The Man est un album rare, pas accessible à tout le monde, et qui confirme que le Brian Jonestown Massacre est un groupe majeur, trop injustement méconnu et qui a vraiment quelque chose de fascinant.


Excellent !   18/20
par Mathieu


 Moyenne 18.33/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 01 mars 2006 à 18 h 16

Découverts comme pour beaucoup avec le film Dig!, j'ai vite fait de télécharger la discographie complète du BJM (disponible sur le site officiel) et, parmi tous ces albums, je dois avouer que ma préférence va à ce Take It From The Man !

Cet opus nous emmène tout droit dans les sixties, Brian Jones est encore vivant et s'est réincarné en la personne d'Anton Newcombe. Sur cet album plane l'ombre du vieux rock'n'roll vicieux et psyché. On se laisse emporter par les choeurs de "Who", par les sonorités incroyablement vintage de l'album (dur de croire qu'il a été produit en 1996 !) et les mélodies cinglantes qu'Anton Newcombe et son acolyte Matt Hollywood (pas encore éjecté du groupe) veulent bien nous faire partager.
Impossible de s'ennuyer. Malgré les 3-4 accords de chaque chanson, on reste coi devant l'ingéniosité et l'émotion que ces types nous transmettent. Et que dire de la poignante ballade psyché "(David Bowie I Love You) Since I Was Six" ? Pour moi LA pépite de l'album; elle nous emmène dans des contrées spatiales encore inexplorées...3min23 de bonheur.

Bref, rien à jeter, un album parfait comme seuls des génies savent le faire.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 10 mars 2006 à 14 h 13

Je confirme tout le bien déjà dit plus haut, c'est un groupe énorme qui mériterait d'être plus souvent encensé vue la qualité de leur compos. Je craque pour ce son vintage, le coté extrêmement sexy de leur musique. Et cette voix ! Traînante et désabusée mais toujours avec une pointe d'ironie accrocheuse. La bande à Newcombe est aussi sauvage qu'ont pu l'être les Stones à leurs débuts et aussi inspirée que l'étaient les Kinks sur les morceaux plus doux. Gros coup de coeur en ce qui me concerne pour les titres "B.S.A" et "Mary, Please". Je les ai également découverts grâce au docu-rock Dig! qui les confrontait à leurs frères ennemis des Dandy Warhols que j'aime moins. Ce qui fait que je regrette vraiment de les avoir ratés aux dernières Transmusicales, seul endroit près de chez moi où j'avais une chance de les voir en live...
Excellent !   18/20



Posté le 19 avril 2006 à 13 h 10

Il y a des groupes comme The Brian Jonestown Massacre qui ne connaissent pas la notoriété qu'ils méritent (et c'est peut-être mieux ainsi). Anton, la tête composante de ce groupe n'a rien n'à envier aux Dandy Warhols (plus lisses, plus insipides, plus indigestes bref franchement mauvais disons-le). Take It From The Man ! est l'album qui permet un accès facile aux BJM, du bon vieux rock (à chaque fois que j'écoute cet album mes rouflaquettes s'agitent), oui toi aussi viens taper du pied avec tes santiags !
Plus sérieusement Take It From The Man ! est un album chaleureux et convivial. De plus presque tous les albums sont disponibles gratuitement (et oui c'est ça un vrai groupe), mais bon faut qu'il bouffe un peu alors acheter en quelques-uns comme moi.
Parfait   17/20



Posté le 08 août 2007 à 15 h 24

Une petite révolution qui n'a pas vraiment fait le bruit qu'elle aurait due faire. Voilà comment pourrait être qualifié cet album de The Brian Jonestown Massacre. Car Take It From The Man !, l'album qui a définitivement fait décoller la carrière de BJM (jusqu'ici stagnante), recèle quelque chose de très innovant, tout en gardant quelques fondations directement récupérées chez les anciens (ceux des 60's entre autres).

Cette galette dévoile plus qu'une petite vingtaine de morceaux, elle représente à elle seule une mentalité, tout un art de vivre, une façon d'être. Elle est tout à fait représentative des mecs qui l'ont composée : crade par défaut (faute de moyens), approximative, mais terriblement captivante et passionnée. Une poignée de garçons bien dans l'vent (mais également bien à coté de leurs pompes, à en croire leurs prestations live), pas dandy pour un sous (contrairement à leurs collègues de chez The Dandy Warhols), surexploitent tambourins usés, guitares à moitié accordées, harmonicas crasseux, rythmiques approximatives en tous genres et autres solos bien gras, et (ré)inventent contre toutes attentes tout un monde musical, qui semble tout simplement être une magnifique ode à la débauche et au je-m'en-foutisme général. Et bon dieu que c'est efficace. Ce disque ne contient presque aucune longueur, tout est limité au strict essentiel, il reste séduisant de la première à la dernière note, et cela en respectant sur toute sa durée un même style (qui va d'ailleurs très vite être propre à la formation, quand on vous parlait d'innovation !). Ainsi, l'écoute de cet album se fait d'un trait, comme s'il n'était qu'un seul et unique morceau continu : tout se ressemble, mais rien n'est vraiment pareil.

Et depuis ce monument unique en son genre, beaucoup d'autres ont évidemment tenté de se faire une place dans cet univers. Mais que l'on se rassure, BJM a bel et bien le profil typique de la formation irremplaçable: souvent imitée, jamais égalée.
Excellent !   18/20



Posté le 04 janvier 2010 à 21 h 44

Le disque de rock And roll par excellence... Ce fut mon premier contact avec le groupe d'Anton le dingue ou presque. Je me rappelle le jour où j'étais chez mon pote qui me passe tout à coup ce DVD nommé Dig! sous les yeux. Il me montre les extraits les plus poilants et me dit: "Ils jouent ce soir à Bruxelles! On y va?". J'accepte un peu fébrilement, intrigué par cette fameuse scène où Anton éclate le nez d'un des mecs du public. Personne ne m'a touché, mais c'était tout comme. La musique pratiquée par le Brian Jonestown Massacre m'a montré que si vous cherchez un VRAI groupe de rock, pas besoin d'aller chercher plus loin. Tout est dit, et Take It From The Man en est la plus belle démonstration. Chaque chanson est parfaitement produite (pas trop quand même, faut que ca garde une âme!!!) et possède une idée de génie qui la rend intemporelle. Qu'il s'agisse de la ballade belle à pleurer "David Bowie I Love You (Since I Was 6)" ou des purs moments de rock'n'roll que seuls les américains savent nous sortir ("Caress", "Oh Lord","B.S.A.", et j'en passe), Anton nous emporte avec deux accords et ca marche à tous les coups. Merci à toi Anton, de m'avoir réappris la musique.
Intemporel ! ! !   20/20







Recherche avancée
En ligne
138 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?