The Brian Jonestown Massacre

Paris [Cigale] - lundi 26 juin 2006

Voilà un an que j'attends de voir ce groupe sur scène. Comme la grosse majorité du public, j'ai découvert le groupe et les humeurs de Anton Newcombe à travers Dig!

Ceux qui étaient venus pour espérer voir un moment comme ceux montrés dans Dig! seront déçus. Ce soir, pas de coup de pied envers un spectateur, pas d'insulte envers le public ou les autres membres du groupe, Anton Newcombe semble être disposé à ne faire parler de lui qu'à travers sa musique. Placé à gauche de la scène, il n'aura de cesse de surveiller ses musiciens pendant le concert. Pour un résultat de très bonne tenue. Et si le mur sonore bâti par les 3 guitares manque parfois un peu de finesse au début, il en ressort un côté plutôt planant (Here It Comes, Evergreen).
Le groupe aura de plus la bonne idée d'enchainer ses tubes, ou plutôt les morceaux parmi les plus connus (Nevertheless, When Jokers Attack, Who), ce qui donnera une excellente 2ème partie de concert, That Girl Suicide et Servo en tête.

Malheureusement, le concert sera écourté par les organisateurs, couvre-feu de la Cigale oblige. Dommage, car le BJM n'avait pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin, et le public non plus (énorme frustration personnelle de ne pas avoir eu droit à Swallowtail). En attendant, le groupe a montré qu'il était bien plus que l'animal de foire si souvent caricaturé.


Bon   15/20
par Francislalanne


  Setlist :

Whoever You Are
Nailing Honey To The Bee
Here It Comes
Evergreen
Nevertheless
Hide & Seek (+ That Joke Isn't Funny Anymore [reprise des Smiths])
Fuck You For Fucking Me
When Jokers Attack
Sailor
That Girl Suicide
Who ?
Servo


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
155 invités et 2 membres
X_Lok
Toitouvrant
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard