Mark Lanegan

Isobel Campbell & Mark Lanegan - Ballad Of The Broken Seas

Isobel Campbell & Mark Lanegan - Ballad Of The Broken Seas

 Label :     V2 
 Sortie :    lundi 30 janvier 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Connaissez-vous la vraie histoire du petit chaperon rouge ? Non ? Alors écoutez bien: le petit chaperon rouge, qui rappelons le est une fille (spéciale dédicace à quelqu'un qui se reconnaîtra), a les joues rouges, une petite culotte rouge, elle est mignonne. Mais un peu conne. S'en allant chez la mère grand elle rencontre l'être haïssable, il porte un blouson noir avec un aigle sur le dos... le grand méchant loup. Il n'est pas méchant dans le fond, il a juste pas baisé depuis 3ans.
Quand ils se rencontrent... je laisse votre imagination faire la suite.
Cette intro façon conte destroy pour (grands) enfants est un parallèle un peu osé pour introduire la rencontre entre la belle Isobel Campbell, et pas conne (ça s'était pour le délire), et la bête à la voix de... bête des cavernes Mark Lanegan. La rencontre d'une voix douce et d'une voix éraillée sur fond de guitare, la rencontre inattendue qui donne un des rares disques qui m'a réellement marqué cet année.
C'est bien sur le mariage des voix que repose la magie de cet album, une liaison quasi contre nature tant elles sont opposées. La musique, d'obédience Folk, s'invite à la fête pour atteindre un ensemble d'une rare beauté. Parfois troublant, "The Valse Husband", parfois un peu plus léger et quasi entraînant, "Do You Wanna Come Walk With Me", souvent émouvant avec les somptueux arrangements à base de cordes. Les duos ont donnés à la musique le meilleur comme le pire. On est incontestablement dans le premier cas. "It's Hard To Kill Bad Thing" titre une chanson et il est tous aussi facile d'aimer les choses aussi belles que ces ballades des mers cassées. Sublime, sublime et je sais plus quoi dire moi. Sublime on ne le dira jamais assez. Pour une fois qu'un engouement autour d'un disque est justifié, ça mérite d'être signalé.


Sinon, à la fin de la vraie l'histoire du petit chaperon, elle se retrouve embobinée par monsieur méchant loup et naïve comme elle est se retrouve 9 mois plus tard avec un gosse ; la morale : sortez couvert. Non mais !! Faut pas me prendre pour un pornographe non plus.


Excellent !   18/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
127 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :