Sigur Rós

Paris [L'Elysée Montmartre] - mercredi 23 octobre 2002

Le concert affiche complet ce soir, devant un public conquis d'avance. Dans une ambiance proche de la messe (cela fait rêver de voir autant de gens ne pas parler pendant deux heures), Sigur Ros, accompagné d'un quatuor à cordes, d'un light show du feu de dieu, et d'un écran géant projetant des vidéos pseudo expérimentales, ont offert la quasi intégralité de leur nouveau disque (sauf "Untitled 6", meilleur morceau du disque!) ainsi que les titres phares de "Agaetis Byrjun"... pourtant rien n'y fait, je suis resté gelé sur la banquise : tout est beau, tout est joli, le groupe joue très bien (à part le batteur un petit peu à côté...), le public exulte pendant un très pénible "Svefn-G-Englar" où le chanteur hulule à l'infini... Le vrai problème, c'est qu'on a la franche impression, mis à part ce chant qui n'a tellement rien de naturel qu'il laisse de marbre, d'avoir vu des groupes faire le même style de musique en cent fois mieux ailleurs... Pour de la musique complantative à violon, A Silver Mount Zion (liste non exhaustive) renvoie nos quatre islandais à leurs partitions. Leur ridicule montée finale, censée calmer tout le monde, ressemblait à une version grand public de Godspeed ou Mogwai... bref il vaut mieux écouter Sigur Ros chez soi dans sa couette, leur disque très réussi sonnant totalement creux sur scène. Evidemment on a déjà vu pire comme concert, mais le groupe semble tellement fier de lui-même qu'on ne lui pardonne pas cette fadeur... Un groupe très surestimé...


Pas terrible   9/20
par X_Elmo


 Moyenne 12.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 avril 2004 à 21 h 55

Dans mon souvenir, ce concert fut un moment agréable, commençant doucement pour augmenter en intensité.
Leur prestation était tout à fait honorable, d'autant qu'il n'est pas facile de satisfaire avec une musique si "lente".
Tous les morceaux ne sont pas du même niveau, certes, mais les quelques chansons incroyables qu'ils ont faites justifient largement l'ensemble ("Nyja Lagid", un chef-d'oeuvre de majesté, hélas pas jouée)
Je ne pense pas qu'il faille les comparer à GY!BE ou A Silver Mount Zion, ils ne sont pas franchement dans la même démarche et donc il faut pas s' attendre à voir un équivalent.

Pas une seconde je doute de leur crédibilité, au contraire le concert m'a renforcé dans l'idée que le chanteur avait vraiment une voix atypique, sans se forcer (j'avais des doutes) et je me plonge avec enthousiasme dans leur univers.
Bon   15/20





Recherche avancée
En ligne
122 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...